Derniers commentaires et analyses

Les Leaders Palestiniens et le Sacrifice d'Enfants

par Khaled Abu Toameh  •  25 mai 2016

  • L'Autorité Palestinienne (AP) espère que la tragédie de la famille Abou Hindi poussera les Palestiniens de la Bande de Gaza à se révolter contre le Hamas.

  • Le Hamas espère que la tragédie des Abou Hindi minera plus encore la crédibilité d'une l'Autorité Palestinienne présentée comme complice du blocus qui prive Gaza de s'approvisionner en armes.

  • Ces accusations réciproques sont la preuve, une de plus s'il fallait, que l'AP et le Hamas sont déterminés à poursuivre le combat jusqu'au dernier enfant palestinien.

  • Ce qui est arrivé à la famille Abou Hindi est une tragédie sans nom. Ce qui arrive au peuple palestinien dirigé par des chefs qui se sont toujours moqué de son bien-être est une tragédie d'importance nationale.

Des miliciens en armes du Hamas posent pour les médias aux funérailles des enfants de la famille Abou Hindi à Gaza, le 7 mai, 2016.

La mort tragique de trois frères et sœurs palestiniens, le 6 mai, dans l'incendie qui a détruit leur maison dans la Bande de Gaza démontre une fois de plus le manque de vergogne des dirigeants palestiniens, prêts à exploiter leurs enfants à des fins politiques et un bénéfice immédiat très étroit.

Les trois enfants de la famille Abou Hindi – Mohamed 3 ans, Nasser, 2 ans et Rahaf, deux mois, sont morts dans l'incendie de leur logement. Lee feu a éclaté en raison des bougies que les familles palestiniennes utilisent pour pallier les pannes d'électricité à répétition dans la bande de Gaza.

La crise de l'électricité à Gaza est la conséquence directe du combat que le Hamas et l'Autorité Palestinienne (AP) se livrent en permanence.

Continuer l'article

« Je Suis Asia Bibi », tel Doit être le Message de l'Occident

par Giulio Meotti  •  24 mai 2016

  • « Je ne me convertirai pas. Je crois en ma religion et en Jésus. Et pourquoi serais-je moi, obligée de me convertir ? Pourquoi pas vous ? » — Asia Bibi.

  • L'indolence de l'Occident et sa cupidité ont condamné Asia Bibi à mort. Personne en Europe n'a envahi les rues pour exiger la libération de cette femme courageuse, ou protester contre les lois anti-chrétiennes du Pakistan.

  • Même le pape François est resté silencieux. Le symbole de cette réticence est marqué par les 12 secondes de face à face entre le pape et le mari et l'enfant sur la place Saint Pierre de Rome. François les a à peine touchés. Son prédécesseur, Benoit XVI, avait publiquement demandé la liberté pour Asia Bibi.

  • Les églises protestantes, trop occupées à diaboliser Israël, sont également demeurées silencieuses. Pendant ce temps, le christianisme est effacé des lieux de sa naissance.

Asia Bibi et deux de ses cinq enfants, photographiés peu avant son incarcération dans le couloir de la mort en 2010 pour « blasphème ».

La condamnation à mort d'Asia Bibi, comme le nuage nucléaire de Tchernobyl, contamine tout autour d'elle. Après l'arrestation d'Asia, son mari, Masih et ​​ses enfants ont dû entrer dans la clandestinité. Ils ont déménagé 15 fois en cinq ans . En raison du danger, ils n'ont pas pu non plus assister aux audiences judiciaires d'Asia. Le mari a aussi été contraint de quitter son emploi.

Le « crime » d'Asia a été d'utiliser le même verre d'eau que ses collègues musulmans. Elle a été condamnée à mort parce qu'elle était chrétienne et qu'elle avait soif. « Vous souillez notre eau » lui ont dit les femmes musulmanes. « Convertissez-vous à l'islam pour vous racheter de votre religion impure » lui a dit une musulmane.

Asia a aspiré profondément et a répondu : « je ne me convertirai pas. Je crois en ma religion et en Jésus Christ. Pourquoi serais-je moi, obligée de me convertir ? Pourquoi pas vous ? »

Continuer l'article

Allemagne : les Musulmans Persécutent les Réfugiés chrétiens
« Les incidents sont délibérément minorés, voire dissimulés »

par Soeren Kern  •  23 mai 2016

  • Des milliers de chrétiens sont persécutes par les musulmans dans les centres d'accueil pour réfugiés en Allemagne, avec parfois la complicité active des agents de sécurité indique un rapport de l'ONG Open Doors.

  • « L'un des principaux obstacles à l'enquête a été la réticence des victimes à témoigner. Ils ne craignaient pas seulement pour eux et leur famille en Allemagne, mais aussi pour la sécurité de leurs proches restés au pays d'origine ». — Rapport de l'ONG Open Doors.

  • « J'ai fui mon pays dans l'espoir de trouver la sécurité face à des dangers qui vont croissant. Mais en Allemagne, je me suis senti encore plus menacé ». — Un réfugié chrétien en Allemagne.

  • En dépit d'un flux d'information croissant en provenance des médias, des associations caritatives et de défense des droits de l'homme, sans parler des interventions de responsables ecclésiastiques et d'organisations chrétiennes, les autorités et les élus n'ont lancé aucune enquête. Au contraire, nous pensons que ces incidents ont été délibérément minorés et même volontairement dissimulés... Même dans les commissariats, les agressions de réfugiés chrétiens pour des motifs religieux ne sont pas consignés comme tels ». — Rapport de l'ONG Open Doors.

Des représentants de l'ONG Open Doors, associés à des représentants d'autres ONG, ont tenu une conférence de presse pour présenter le rapport « Les attaques à motivation religieuse sur les réfugiés chrétiens en Allemagne », en mai 2016.

Des milliers de chrétiens sont persécutes par les musulmans dans les centres d'accueil de réfugiés en Allemagne, avec parfois la complicité active des agents de sécurité indique un nouveau rapport qui ajoute que, dans la plupart des cas, les autorités n'ont pas levé le petit doigt pour défendre les victimes.

L'étude affirme que les autorités allemandes et la police ont délibérément minimisé, et parfois même dissimulé, l'information, contribuant ainsi au « tabou » sur les agressions de réfugiés chrétiens par des musulmans. Sans doute s'agissait-il de ne pas nourrir le sentiment anti-immigré de la population allemande.

Le rapport, « Les Attaques à Motivation Religieuse contre les Réfugiés Chrétiens en Allemagne » (Religiös motivierte Übergriffe gegen christliche Flüchtlinge in Deutschland), a été produit par la branche allemande de Open Doors, une organisation non gouvernementale (ONG) qui vient en aide aux chrétiens persécutés, dans le monde entier.

Continuer l'article

Les Islamistes Infiltrent le Gouvernement Suédois
Un Mois d'Islam et de Multiculturalisme en Suède : Avril 2016

par Ingrid Carlqvist  •  21 mai 2016

  • La bibliothèque d'Arvika a surpris ses usagers en proposant des cours de langue arabe. Nombre de Suédois se demandent si des cours de suédois aux immigrés arabes ne seraient pas plus productifs. Mais ce n'est pas au programme de la bibliothèque.

  • Un nouveau rapport des services d'immigration a été rendu public le 8 avril. Il est intitulé « Etes-vous marié ? » et montre comment les fonctionnaires avalisent les mariages avec des enfants mineurs.

  • Goran Lind, professeur de droit, a révélé le 4 avril, que les autorités suédoises ont légalisé plusieurs centaines de mariages polygames.

  • Un demandeur d'asile a été arrêté le 23 avril pour avoir, entre autres violences, tapé sa femme sur la tête. Selon la police, la colère du mari était motivée par le fait que sa femme avait commencé d'apprendre le suédois.

Salahaden Raoof (gauche), porte-parole de Jeunesse Verte, le mouvement de jeunesse des Verts à Malmö, est apparu en direct à la télévision en train de faire le signe Rabia – un salut à quatre doigts en soutien aux Frères Musulmans. Il lui a été permis de garder son poste après qu'il ait promis de « ne plus recommencer ». A droite : Mohamed Morsi, chef des Frères Musulmans et président d'Egypte démis de ses fonctions à la suite d'un coup d'Etat, a popularisé le signe Rabia.

Le mois d'avril a vu des scandales liés à l'islam et l'islamisme se succéder en série au sein du Parti des Verts (Miljöpartiet). Les Verts font partie de la coalition gouvernementale aux côtés des Sociaux-Démocrates (Socialdemokraterna). Ils se sont rendus célèbres pour leur militantisme en faveur de l'ouverture des frontières et leur amour immodéré du multiculturalisme. Autant d'engouements qui ont fait de ce parti, une cible de choix pour une infiltration islamiste. Pour les Verts, demander à un musulman si l'islam est pour lui un outil politique revient à poser une question insultante et « islamophobe ».

17 avril : Mehmet Kaplan, ministre du logement, a été contraint de démissionner en raison de ses accointances avec des islamistes et des fascistes, mais aussi parce que selon lui, le traitement des Palestiniens par Israël équivaut à celui des juifs par les nazis.

Continuer l'article

Le Vrai Grief des Arabes contre les Juifs

par Fred Maroun  •  18 mai 2016

  • Aujourd'hui encore, le monde arabe n'accepte pas le concept d'un Etat juif, quelle que soit sa forme ou sa taille. Même l'Egypte et la Jordanie, qui ont signé des accords de paix avec Israël, ne reconnaissent pas ce pays en tant qu'Etat juif, et continuent de vouer à ses habitants une haine antisémite.

  • Pendant la guerre d'indépendance d'Israël, les juifs ont subi une épuration ethnique à Gaza, en Cisjordanie et à Jérusalem-est. Dans les années qui ont suivi, l'épuration ethnique a gagné le reste du monde arabe.

  • Les juifs demandent le droit d'exister et d'exister en égaux sur la terre ou ils ont toujours vécu et qui leur a appartenu pendant plus de trois mille ans.

  • Nous préférons clamer que le conflit porte sur l'« occupation » et les « colonies ». Les juifs eux, voient le traitement que les islamistes radicaux infligent aux chrétiens et aux autres minorités qui ont une présence millénaire au Moyen Orient, et qui étaient là avant même que naisse le prophète Mahomet.

  • Le vrai grief des arabes contre les juifs est qu'ils existent.

En mai 1948, la Légion Arabe de Jordanie a expulsé les 2000 juifs qui vivaient dans la vieille ville Jérusalem, et a transformé le quartier juif en un amas de décombres.

Nous les arabes, nous sommes très forts pour exiger que nos droits humains soient respecté, surtout quand nous vivons dans des démocraties libérales comme l'Amérique du Nord, l'Europe et Israël. Mais qu'en est-il de notre capacité à respecter les droits humains des autres, et plus particulièrement des juifs ?

Notre attitude envers les juifs, tout au long de l'Histoire et aujourd'hui encore, témoigne d'un refus constant de reconnaitre leur droit le plus fondamental, ce droit qui prive de sens tous les autres droits : le droit d'exister.

Le droit d'exister au Moyen-Orient avant 1948

Les antisionistes répètent à satiété qu'avant la création du moderne Israël, les juifs vivaient en paix au Moyen Orient et que l'hostilité du monde arabe envers les juifs a pour origine la création de l'Etat d'Israël. C'est un mensonge.

Continuer l'article

Une jeune Yazidi dans l'enfer du viol de l'Etat Islamique

par Raymond Ibrahim  •  14 mai 2016

  • Les filles Yazidis étaient « vendues » contre quelques paquets de cigarettes.

  • « Ils pouvaient venir et prendre n'importe quelle fille sans lui demander son avis ; si elle refusait, ils étaient en droit de la tuer sur place » - citations de « Birvan » sur Shabaab Talk (La Parole aux Jeunes), émission animée par Jaafar Abdul, le 22 mars 2016.

  • « Quiconque entrait dans la chambre et nous trouvait à son goût pouvait dire "allons y" ».

  • « Il y avait 48 miliciens de l'Etat islamique dans la maison et nous étions deux filles, deux filles Yazidis. »

  • « Quel hôpital ? Ils m'ont battue encore plus »

  • « Je m'en moquais d'être rattrapée. S'échapper ou mourir valait mieux que rester là ».

Un entretien télévisé récent, mené en arabe avec une jeune Yazidi, captive sexuelle de l'Etat islamique, a été diffusée le 22 mars 2016 sur DW. La jeune fille était l'invitée du « Shabaab Talk » (La Parole est aux Jeunes) animé par Jaafar Abdul.

La jeune fille qui parlait sous le pseudonyme de Birvan, a été capturée à l'âge de 15 ans et a enduré de longs mois d'esclavage avant de réussir à s'échapper. Elle a aujourd'hui 17 ans. Tout ce qui suit est la synthèse de son entretien télévisé :

Les Yazidis ont été interceptés par quatre miliciens de l'Etat islamique, alors qu'ils fuyaient par la route leur village déchiré par la guerre près de Tel Affar, en Irak. Les hommes ont juré qu'aucun mal ne leur serait fait. Si les Yazidis acceptaient de coopérer et de répondre à quelques questions, ils pourraient même regagner leur village en paix. Interrogée sur le nombre des fuyards, Birvan a évoqué 95 hommes et leurs familles, - « beaucoup, beaucoup de femmes et d'enfants ».

Continuer l'article

Migrants : l'Epidémie de Viols S'Etend à l'Autriche

par Soeren Kern  •  8 mai 2016

  • Un Irakien âgé de 20 ans a avoué avoir violé un garçon de 10 ans dans une piscine de Vienne. Il a expliqué avoir agi sous le coup d' « une urgence sexuelle » conséquence d'un « excès d'énergie sexuelle ».

  • Ceux qui osent établir un lien entre la hausse de la criminalité et l'immigration musulmane de masse sont réduits au silence par les gardiens du multiculturalisme autrichien.

  • Selon des données compilées par le ministère autrichien de l'Intérieur, un demandeur d'asile résidant à Vienne sur trois a été accusé d'un crime ou délit en 2015. Les gangs nord-africains en lutte pour le contrôle du trafic de drogue sont responsables de près de la moitié des 15 828 crimes violents - viols, vols, coups de couteau et agressions - recensés dans la ville en 2015.

  • Avec 90.000 demandes d'asile reçues en 2015, l'Autriche se classe au second rang de l'UE en proportion du nombre d'habitants. Mais le pire semble être encore à venir. Le ministre de l'intérieur Wolfgang Sobotka a déclaré le mois dernier qu'un million de migrants au moins sont prêts à traverser la Méditerranée à partir de la Libye pour s'établir en Europe.

La zone du Praterstern ou la jeune étudiante du programme d'échange a été violée, est aujourd'hui envahie de migrants désœuvrés en provenance d'Afghanistan et d'Afrique du nord. Ils vendent des drogues, luttent pour le contrôle de territoires et agressent les passantes. La police a été envoyée 6,265 fois sur cette zone soit une moyenne de 17 fois par jour selon la presse locale.

Le viol brutal commis par trois demandeurs d'asile afghans dans le centre de Vienne, le 22 avril, a choqué l'opinion publique autrichienne et attiré l'attention sur la hausse des viols, agressions sexuelles et autres délits perpétrés par les migrants à travers le le pays.

Cette vague de crimes commis par les migrants intervient au moment ou le Parti de la liberté autrichien (FPO) connu pour ses positions anti-immigrés, bondit dans les sondages. Le leader du FPO, Norbert Hofer, est arrivé largement en tête du premier tour de la présidentielle autrichienne le 24 avril et parait bien placé pour être élu au second tour le 22 mai.

Continuer l'article

La Turquie Fait Chanter l'Europe sur l'Exemption des Visas

par Soeren Kern  •  6 mai 2016

  • L'Union européenne se retrouve désormais sur une voie sans issue. Des flux importants de migrants musulmans se déverseront sur l'Europe que l'UE approuve ou non, le programme d'exemptions de visas pour la Turquie.

  • « Si les visas ne sont plus exigés, chacune de ces personnes pourra acheter un billet d'avion à bas prix en direction de n'importe quel aéroport allemand, prononcer le mot "asile" et enclencher un processus juridique de plusieurs années qui aboutira vraisemblablement à un permis de séjour » - Andrew Hammel, analyste allemand.

  • Dans leur hâte d'assécher le flot des migrants vers l'Europe, les responsables européens ont permis à la Turquie d'amalgamer deux dossiers distincts : a) la question du contrôle migratoire vers l'Europe et b) le programme d'exemption de visas des résidents turcs.

  • « Au nom de quoi un pays stable, prospère et pacifique comme l'Allemagne devrait il importer d'un coin éloigné de la planète qui n'a rien à voir avec l'Allemagne, un conflit ethnique violent, que 98% des Allemands ne comprennent pas et auquel surtout ils ne s'intéressent pas ? » - Andrew Hammel, analyste allemand.

  • « Démocratie, liberté et primauté du droit.... Désormais, ces mots n'ont plus pour nous aucune valeur. » — Recep Tayyip Erdogan, president de la Turquie.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan (gauche) s'est dit fier de faire chanter les dirigeants de l'Union européenne, y compris Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne (droite), en obtenant une rétribution de plusieurs milliards d'euros et le droit pour les citoyens turcs d'accéder à l'espace Schengen sans visa.

La Turquie a menacé de revenir sur sa promesse historique de bloquer l'immigration illégale en direction de l'Union européenne (UE), si les Etats membres ne garantissaient pas, d'ici à fin juin, aux 78 millions de citoyens turcs le droit de voyager sans visa au sein de l'Union européenne.

Si Ankara met sa menace à exécution, les vannes de l'immigration se rouvriront et des millions de migrants d'Afrique, d'Asie et du Moyen Orient, passeront à nouveau par la Turquie pour inonder l'Europe. .

Selon les termes de l'accord UE-Turquie entré en application le 20 mars, la Turquie récupèrera tous les migrants et réfugiés qui traversent illégalement la mer Egée de la Turquie vers la Grèce. En échange, l'Union européenne a accepté de réinstaller sur son sol un maximum de 72 000 syriens réfugiés en Turquie et de verser à la Turquie une aide financière pouvant atteindre 6 milliards d'euros sur quatre ans.

Continuer l'article

Des Modérés? En Grande Bretagne? Redites moi ça encore?

par Douglas Murray  •  5 mai 2016

  • Un nouveau sondage sur les musulmans britanniques confirme que la majorité d'entre eux a des points de vue qui entrent généralement en conflit avec le sentiment général de la population britannique. Ainsi, 52% des musulmans britanniques pensent que l'homosexualité devrait être interdite par la loi. Un autre sondage montre que 27% des musulmans britanniques ont une « certaine sympathie pour les motivations » des terroristes qui ont attaqué la rédaction du journal satirique Charlie Hebdo en 2015.

  • A chaque sondage, la quasi-totalité de la communauté musulmane, y compris les journalistes musulmans en poste dans les médias et les « leaders (autoproclamés) de la communauté musulmane » tentent de démontrer que le sondage a été trafiqué.

  • Si je savais que ma « communauté » abritait des opinions de ce type et qu'un sondage vienne le révéler, je serais profondément honteux. Mais quand de tels sondages éclairent les opinions des musulmans britanniques, nul soupçon d'introspection. Ni honte, ni préoccupation, seulement une attaque.

  • Quand un sondage explique qu'un quart de votre communauté veut modifier la loi britannique et instaurer la charia, les 75% de modérés devraient passer leur temps à tenter de faire évoluer l'opinion de la minorité. Au lieu de cela, la majorité qui n'est pas en faveur de la charia passe son temps à couvrir les 25% pro charia et à attaquer la société de sondages qui les a dévoilés.

Qui n'a pas entendu parler des « musulmans modérés » et du fait qu'ils seraient majoritaires au sein de leur communauté ? Après chaque attaque terroriste, les hommes et femmes politiques nous affirment que « la majorité des musulmans est modérée et condamne la violence ». Après chaque atrocité, les éditorialistes et commentateurs se précipitent pour affirmer que « bien sûr, la vaste majorité des musulmans est modérée ». Mais est-ce si vrai ? Dans leur majorité, les musulmans sont-ils réellement « modérés » ?

Un certain nombre d'informations nous permettent d'imaginer le contraire, à commencer par les sondages d'opinion. De manière régulière, les sondages réalisés au sein du monde occidental, ne parlons pas du Moyen Orient ou de l'Afrique du Nord, mettent en relief une image quelque peu différente du « musulman modéré ».

Continuer l'article

Allemagne : « Nous Avons Besoin d'Une Loi sur l'Islam »
Une proposition de loi vise à interdire le financement des mosquées par des puissances étrangères

par Soeren Kern  •  4 mai 2016

  • « Tous les imams doivent être formés en Allemagne et partager nos valeurs. Il n'est pas pensable que nous importions des valeurs différentes, parfois extrêmes, d'autres pays. L'allemand doit être la langue des mosquées. L'Europe des Lumières doit favoriser l'émergence d'un islam européen » – Andreas Scheuer, Secrétaire Général de la CSU (Union chrétienne sociale).

  • Le gouvernement turc a envoyé 970 imams – la plupart ne parlent pas allemand – pour diriger les 900 mosquées allemandes sous contrôle du service des affaires religieuses du gouvernement turc. Les agents du culte en Allemagne sont en réalité des fonctionnaires turcs qui répondent à un appel d'offres du gouvernement turc.

  • Erdogan a formellement interdit aux immigrants turcs de s'assimiler à la société allemande. En novembre 2011, à l'occasion d'un déplacement à Berlin, il a déclaré : l' « assimilation est une atteinte aux droits de l'homme ».

La Grande Mosquée de Cologne, sous contrôle de la DITIB, sert d'état-major aux services de renseignements turcs. Ils y entretiennent un commando de voyous qui mène des expéditions punitives contre les dissidents turcs en Allemagne. (Image source: © Raimond Spekking/CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons)

Un homme politique connu a proposé « une loi sur l'islam » qui limiterait l'influence des imams étrangers en Allemagne et interdirait le financement des mosquées par des puissances étrangères.

Cette proposition de loi – calquée sur le modèle autrichien voté en février 2015 – a pour but de conjurer l'extrémisme et de promouvoir une meilleure intégration par le développement d'un « islam européen ».

Ce tournant a été pris à la faveur de révélations sur le financement par la Turquie du salaire d'un millier d'imams traditionnalistes en poste dans près de 1 000 mosquées réparties sur le territoire allemand. En sus, l'Arabie Saoudite a annoncé son intention de financer la création de 200 nouvelles mosquées pour répondre aux besoins des migrants.

Continuer l'article

Les Chrétiens Libanais sous la Menace Islamiste

par Shadi Khalloul  •  3 mai 2016

  • Les groupes islamistes djihadistes menacent les chrétiens libanais et les somment de se soumettre à l'islam. Les chrétiens libanais sont les descendants des Araméens syriaques; ils formaient la majorité du pays il y a cent ans.

  • Saad Hariri, un politicien sunnite soutenu par l'Arabie Saoudite, a récemment invité dans son bureau tous les partis libanais pour leur demander de signer un document reconnaissant que le Liban est un Etat arabe. Son intention est d'amener le Liban à devenir un autre Etat arabe et musulman.

  • La prochaine échéance sera de modifier la constitution du Liban pour instaurer la charia, à l'instar de nombreux autres pays arabes et musulmans y compris l'Autorité Palestinienne (AP). La constitution de l'AP affirme : « La législation puisera son inspiration dans les principes de la charia islamique ».

Saad Hariri, un politicien Sunnite a récemment invité dans son bureau tous les partis libanais pour leur demander de signer un document reconnaissant que le Liban est un Etat arabe. Photo: Saad Hariri (à droite) avec feu le roi saoudien Abdullah (gauche) en 2014.

Les chrétiens du Moyen Orient affrontent aujourd'hui une menace génocidaire équivalente à celle qui a suivi la conquête islamique du Moyen Orient au 7ème siècle. Au Liban, les différentes communautés de chrétiens estiment aujourd'hui que leur existence de descendants des premiers chrétiens est menacée.

Des groupes djihadistes menacent les chrétiens libanais et ont exigé qu'ils se soumettent à l'islam. Les chrétiens du Liban, descendants des Araméens syriaques, formaient la majorité de la population du pays, il y a cent ans.

L'Etat islamique et les autres groupes islamistes qui se dissimulent dans les montagnes entre la Syrie et le Liban ont publiquement menacé de crucifier les chrétiens s'ils ne se convertissaient pas à l'islam

Continuer l'article

France : Combien de Molenbeek ?

par Yves Mamou  •  2 mai 2016

  • « Une centaine de quartiers en France » présentent « des similitudes potentielles avec Molenbeek » — Patrick Kanner, ministre de la ville.

  • En fait, les salafistes ne veulent pas « prendre le pouvoir dans les quartiers ». Dans nombre d'entre eux, ils l'ont déjà.

  • « Plus j'avance entre les immeubles, plus je suis sidéré. Une cour des miracles islamiste, une poche salafiste, une enclave qui veut vivre comme au temps de Mahomet. Boulanger, coiffeur, gardiens d'immeuble, adolescents. ... C'est une mini-république islamique. ... Durant les prêches, on fustige, on criminalise. Une femme qui fume ? Une dépravée. Une femme qui ne se voile pas ? Elle aguiche. Un homme qui ne consomme pas de nourriture halal ? Il a pris un ticket express pour l'enfer. » — Paris Match.

Patrick Kanner, ministre de la ville, n'avait sans doute pas prévu, dimanche 27 mars 2016, de dire la vérité. Il était sur le plateau d'Europe 1 pour rappeler le credo de la gauche : le terrorisme islamiste c'est la faute à la pauvreté et au chômage. Mais la question lui a été posée avec insistance : « combien de Molenbeek en France ? » Alors, il a déclaré : « Il y a aujourd'hui, ON LE SAIT, une centaine de quartiers en France qui présentent des similitudes potentielles avec ce qui s'est passé à Molenbeek ».

Molenbeek, le monde entier LE SAIT aujourd'hui, est ce quartier de Bruxelles qui est devenu l'épicentre du djihad en Europe. Un quartier sous contrôle salafiste qui a envoyé trois de ses habitants assassiner plusieurs centaines de personnes à Paris le 13 novembre 2015. Ce sont des habitants de ce même quartier qui ont posé des bombes à l'aéroport de Bruxelles et à la station de métro Maalbek.

Continuer l'article

La Suède face à une nouvelle invasion de migrants ?
Un Mois d'Islam et de Multiculturalisme en Suède : Mars 2016

par Ingrid Carlqvist  •  2 mai 2016

  • Les lois suédoises limitent à six mois l'instauration de contrôles renforcés aux frontières. Avant tout renouvellement de la mesure, une carence de deux semaines doit avoir lieu. La prochaine période de carence aura lieu du 4 au 17 juillet ; nombreux sont ceux qui craignent que des dizaines de milliers de migrants ne profitent de cette opportunité.

  • Un nouveau rapport sur les migrants vient d'être publié. Il a été rédigé sur la base de 1 100 entretiens réalisés à Stockholm avec des élèves, musulmans pour 90% d'entre eux. L'étude montre que ces jeunes vivent sur une planète qui n'est pas celle des Suédois. 83% des filles n'ont pas le droit d'avoir des amis de sexe masculin, et 62% des garçons n'ont pas droit à des amies filles.

  • A l'issue d'agressions sexuelles en série, la police d'Östersund a fait savoir que la sécurité des femmes ne pouvait plus être assurée en ville, la nuit. Depuis le 20 février, huit femmes ont été agressées sexuellement ou violées.

  • Un chauffeur d'autobus a été mis à pied par son employeur pour avoir partagé sur Facebook un certain nombre de posts critiques sur l'immigration. Le tollé a été tel que la compagnie de transports à dû revoir sa décision. Elle a admis que le chauffeur en question n'avait jamais maltraité un passager.

  • Les services de sécurité suédois ont identifié parmi les demandeurs d'asile, une soixantaine de terroristes ou d'autres personnes qui représentent une menace pour la sécurité du pays. Les services d'immigration ont refusé qu'ils soient expulsés.

Gauche : Selon la loi, les contrôles aux frontières ne peuvent être instaurés que pour une durée de six mois. Ils ne peuvent être renouvelés qu'après une période de carence de deux semaines. Droite : Arminas Pileckas, 15 ans, a été mortellement poignardé par un jeune syrien qui ne sera pas jugé, ni puni. La responsabilité pénale en Suède commence à 15 ans et le meurtrier affirme n'être âgé que de 14 ans. Le père du meurtrier a rejeté la responsabilité du coup de poignard dans le dos d'Arminas sur l'établissement scolaire. « L'école n'a rien fait pour aider mon fils à restaurer son honneur [la victime avait bloqué ses avances sexuelles]. Et mon fils devait rencontrer [Arminas] tous les jours à l'école. Il en était très bouleversé ».

Début mars, le gouvernement suédois a annoncé que les contrôles renforcés instaurés au pont frontière d'Öresund seront prolongés et pourraient même devenir permanents. Le problème desdits contrôles est qu'ils doivent être obligatoirement assortis de périodes d'interruption. La loi suédoise n'autorise le gouvernement à durcir les contrôles aux frontières que sur des périodes limitées à six mois. Une carence de deux semaines doit obligatoirement précéder chaque renouvellement. La prochaine interruption des contrôles aura lieu du 4 au 17 juillet. Nombreux sont ceux qui craignent que des dizaines de milliers de migrants n'en profitent. A son apogée, fin 2015, la Suède a accueilli 9 000 migrants par semaine. Cette année, le ratio s'est stabilisé autour de 600 à 700 migrants par semaine.

Continuer l'article

Voiler les Femmes : l'Arme la plus Puissante des Islamistes

par Giulio Meotti  •  30 avril 2016

  • La première victime de la guerre civile déclenchée par les islamistes en Algérie s'appelait Katia Bengana. Elle a refusé de porter le voile alors que le canon d'un fusil était pointé sur sa tête. En 1994, Alger a découvert les murs de la ville couverts d'affiche annonçant que toutes les femmes non voilées seraient exécutées.

  • En avril 1947, la princesse Lalla Aisha a prononcé un discours à Tanger et la population a écouté avec étonnement cette femme aux cheveux découverts. En quelques semaines, à travers tout le pays, les femmes ont jeté leur voile aux orties. Le Maroc est aujourd'hui l'un des pays les plus libres du monde arabe.

  • A partir du milieu des années 1980, la charia est devenue la règle dans de nombreux pays et les femmes du Moyen Orient ont été enfermées dans des prisons portables. En Europe, les femmes ont remis le voile pour revendiquer leur « identité », c'est à dire refuser des valeurs occidentales et islamiser de nombreuses villes européennes.

  • Les islamistes ont d'abord voilé les femmes, puis ont déclaré le djihad à l'Europe.

Regardez les photos de Kaboul des années 1960, 1970 et 1980, on y croise beaucoup de femmes qui vont tête nue. L'arrivée des Talibans les a obligés à se couvrir.

Laurence Rossignol, ministre des familles, de l'enfance et des droits des femmes, a suscité un tollé, quand elle a comparé le nombre croissant de femmes qui portent le voile islamique en France à « ces nègres américains qui acceptaient l'esclavage ». Elizabeth Badinter, philosophe et féministe très connue, a appelé à boycotter les marques Uniqlo et Dolce&Gabbana qui développent des lignes de vêtements islamiquement corrects (en 2013, les musulmans ont dépensé 266 milliards de dollars (237 milliards d'euros) en vêtements, un chiffre qui pourrait atteindre $484 milliards - 430 milliards d'euros - en 2019)

La tendance est là : les femmes voilées, quasiment invisibles dans les médias occidentaux il y a dix ans, sont maintenant présentes dans des programmes de télévision grand public comme Master Chef.

Continuer l'article

Palestiniens : Jamais Nous ne Reconnaîtrons Israël comme un Etat Juif

par Khaled Abu Toameh  •  23 avril 2016

  • La dénonciation obsessionnelle des implantations est là pour détourner l'attention de sujets cruciaux comme la non reconnaissance d'Israël en tant qu'Etat juif par les Palestiniens. Nombre de Palestiniens continuent de considérer Israël comme une grande et unique colonie qui doit être délogée du Proche Orient.

  • Même ceux qui affirment accepter une solution à deux Etats ne sont pas prêts à reconnaitre que les juifs ont un lien ou une histoire avec cette terre.

  • Aux yeux de Al-Husseini, reconnaître la judéité d'Israël reviendrait à reconnaître « des droits aux juifs sur la terre de Palestine » et ruinerait toute demande de « droit au retour » pour des millions de réfugiés.

  • Les leaders arabes israéliens trahissent leur mandat électoral en privilégiant ce qu'ils croient être les intérêts des arabes palestiniens, pendant que les leaders arabes palestiniens trahissent leur mandat en niant tout lien entre les juifs et la terre d'Israël. Ces positions font que la paix n'a jamais vraiment commencée.

Nous l'affirmons : « nous ne reconnaîtrons jamais Israël en tant qu'Etat juif ». (Image source: Palestinian Media Watch)

Israël en tant qu'Etat juif a valeur d'anathème pour toute la communauté des Palestiniens. Cette posture adoptée par l'Autorité Palestinienne, (PA) et son président Mahmoud Abbas est constamment communiquée et renouvelée.

Reconnaître Israël comme un Etat juif donnerait aux Palestiniens le sentiment de brader le « droit au retour » de millions de « réfugiés » en Israël. Il va de pair avec leur refus imperturbable de reconnaître un quelconque lien historique entre les juifs et ce territoire.

Ces dernières semaines, le président de l'Autorité Palestinienne a réitéré son opposition à une reconnaissance d'Israël en tant qu'Etat juif.

Ce refus représente l'un des principaux obstacles à la paix entre Israël et les Palestiniens.

Les lamentations sur les implantations juives sont en réalité un rideau de fumée organisé par l'Autorité Palestinienne.

Continuer l'article