Derniers commentaires et analyses

Espagne : la Cour Européenne Approuve les Expulsions Sommaires de Migrants Illégaux

par Soeren Kern  •  25 février 2020

  • Le tribunal de Strasbourg - qui a compétence dans 47 pays européens et dont les décisions obligent les 27 États membres de l'Union européenne - a jugé que les droits de l'homme ne s'appliquent aux migrants - accès à un avocat, à un interprète plus le droit de rester en Europe – que s'ils ont pénétré légalement en territoire européen.

  • Tous ceux qui défendent la souveraineté des États-nations et leur droit de décider de qui est autorisé ou non à résider sur leur territoire considèrent cette décision comme une victoire majeure.

  • « La CEDH a statué qu'un État-nation est en droit de défendre ses frontières. Un État-nation est en droit de renvoyer vers son lieu d'origine, aussi rapidement que possible, toute personne qui viole ses frontières. » - Iván Espinosa de los Monteros, porte-parole du parti Vox, le 13 février 2020.

  • Nul ne peut prédire le caractère dissuasif de la décision de la CEDH. Les migrants usent aujourd'hui d'une extrême violence pour franchir les clôtures frontalières de Ceuta et Melilla. Ils ont recours à des attaques de masse quasi systématiques pour submerger la police des frontières.

Les migrants pratiquent désormais l'attaque de masse contre les clôtures frontalières des enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla. Leur but est de submerger la police des frontières. Au cours des 18 derniers mois, des milliers de migrants équipés de gants, de chaussures à crampons et de crochets de fortune sont partis à l'assaut des clôtures. Photo : la barrière qui sépare le Maroc de Ceuta, une enclave espagnole en Afrique du Nord. (Photo par Jorge Guerrero / AFP via Getty Images)

La Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) a jugé que l'Espagne avait agi on ne peut plus légalement en expulsant sommairement deux migrants qui avaient franchi illégalement sa frontière. Cet arrêt historique est de nature à rebattre les cartes de la politique d'immigration en Europe

Le tribunal de Strasbourg qui a compétence dans 47 pays européens et dont les décisions obligent les 27 États membres de l'Union européenne, a jugé que les droits de l'homme ne s'appliquent aux migrants - accès à un avocat, à un interprète et le droit de rester en Europe - que s'ils ont pénétré légalement en territoire européen.

La légalisation des expulsions sommaires de migrants illégaux confère à nouveau aux États-nations européens un pouvoir de décision en matière d'immigration. Tous ceux qui défendent la souveraineté des États-nations et leur droit de décider qui est autorisé ou non à résider sur leur territoire considèrent cette décision comme une victoire majeure.

Continuer l'article

Coronavirus : le Décès du Dr Li Wenliang Ebranle la Chine

par Gordon G. Chang  •  16 février 2020

  • L'épidémie qui ravage le pays pourrait être le « Tchernobyl » chinois, la dissimulation d'une catastrophe conduisant finalement à la chute du régime.

  • Les analystes s'attendent à une relance économique de Pékin, mais encore faudrait-il qu'il y ait quelque chose à stimuler. Une économie en panne représente une crise majeure pour un régime dont la seule légitimité est de produire de la prospérité en continu.

  • L'audace des récentes revendications montre que le peuple chinois a moins peur de Xi et du Parti communiste. Rudd et les propagandistes chinois disent que le Parti survivra à la crise provoquée par l'épidémie, mais quand les gens n'ont plus peur, tout peut arriver.

  • « S'ils ne nous donnent pas d'explication, nous n'abandonnerons pas ». Lu Shuyun, la mère du Dr Li Wenliang, exige de savoir pourquoi la police de Wuhan a harcelé son fils alors qu'il tentait de sauver des patients.

  • Dans ce match, misez sur la mère. 1,4 milliard de personnes en colère sont de son côté.

Le Dr Li Wenliang, décédé le 7 février du coronavirus, a été blâmé par le gouvernement chinois, avec sept autres médecins, pour avoir alerté sur le risque épidémique au mois de décembre. Ses efforts courageux lui ont valu d'être accusé de « propagation de fausses rumeurs » et de « perturbation de l'ordre social ». Il a également été brièvement détenu et interrogé. Photo : une veillée pour pleurer Wenliang le 7 février à Hong Kong. (Photo par Anthony Kwan / Getty Images)

Quand les habitants de Wuhan, dans le centre de la Chine, ont appris que le coronavirus avait tué le Dr Li Wenliang, le 7 février, ils ont ouvert leurs fenêtres et hurlé leur douleur. D'autres sont descendus dans les rues pour rendre bruyamment hommage au lanceur d'alerte. Le chagrin et la colère qui se sont exprimés dans les rues, les balcons et sur les réseaux sociaux, ont atteint des niveaux sans précédent en Chine, ces derniers jours.

Li a été blâmé avec sept autres médecins, pour avoir alerté le premier sur le risque épidémique. En décembre, le pouvoir l'a accusé de « propagation de fausses rumeurs » et de « trouble à l'ordre public ». Ses efforts courageux lui ont même valu d'être brièvement détenu et interrogé. Ses geôliers l'ont également obligé à signer une sorte d' « autocritique ». C'est sans doute en tentant de sauver des patients à l'hôpital central de Wuhan que Li a contracté le virus.

Continuer l'article

Suède : le Hijab Nommé « Look de l'Année »

par Judith Bergman  •  13 février 2020

  • Les lectrices suédoises du magazine Elle sont évidemment libres de décerner la palme du « Look de l'année » à qui bon leur semble. Mais le choix très déconcertant que ces lectrices, citoyennes d'une nation qui se proclame féministe, opèrent en faveur du hijab se produit au moment où une étude gouvernementale révèle qu'en Suède, le port du hijab est rarement un choix volontaire.

  • « Celles d'entre nous qui ont fui les dictatures de l'apartheid sexuel, ces pays où les femmes risquent leur vie pour protester contre le voile, savent et ont expérimenté ce que signifient les lois sur la chasteté ... notre gouvernement féministe donne la priorité aux droits religieux collectifs plutôt qu'aux droits humains des enfants et des femmes... Tant que les journalistes qui font l'opinion considèreront l'apartheid sexuel comme une "culture" ... l'oppression fondée sur l'honneur se poursuivra ». - Maria Rashidi et Sara Mohammad, militantes des droits de l'homme, Dagens Samhälle, 14 décembre 2019.

Le 20 janvier, la seule médaillée olympique iranienne, Kimia Alizadeh, a quitté l'Iran. « Je suis l'une de ces millions de femmes qu'ils oppriment en Iran depuis des années », a-t-elle écrit. (Photo de Kirill Kudryavtsev / AFP via Getty Images)

Le 20 janvier, la seule médaillée olympique iranienne, Kimia Alizadeh, a quitté l'Iran. « Je suis l'une de ces millions de femmes qu'ils oppriment en Iran depuis des années », a-t-elle écrit.

Le mois dernier, la championne d'échecs de la République islamique, Mitra Hejazipour, 27 ans, a retiré son hijab en plein tournoi d'échecs à Moscou. Elle a immédiatement été chassée de l'équipe nationale d'échecs.

Hejazipour a déclaré qu'elle avait décidé « de ne plus participer à cet horrible mensonge et de ne plus jouer au jeu de « nous aimons le hijab et n'avons aucun problème avec lui »...

« Le hijab crée de nombreuses limitations pour les femmes et les prive de leurs droits élémentaires. Est-ce une protection ? Certainement pas. C'est uniquement et seulement une limitation ».

Continuer l'article

La Lutte Très Sélective de l'Allemagne contre l'Antisémitisme

par Judith Bergman  •  10 février 2020

  • « Rien ne nous autorise à relâcher notre vigilance. La menace contre l'Allemagne reste forte et stabilisée à un niveau élevé ... L'Allemagne continue d'être la cible d'organisations djihadistes telles que l'Etat islamique ou al-Qaïda. L'Allemagne et les intérêts allemands à l'étranger sont confrontés à une menace constante, sérieuse qui peut à tout moment se traduire par des attaques terroristes de type djihadiste. » - Rapport annuel 2018 sur la protection de la Constitution, Allemagne.

  • La récente initiative gouvernementale semble ne viser que l'antisémitisme d'extrême droite.

  • Pourquoi l'antisémitisme djihadiste est-il absent des récentes initiatives prises par le gouvernement allemand pour lutter l'antisémitisme ?

Les autorités allemandes ne donnent toujours pas le sentiment de prendre au sérieux l'antisémitisme islamiste, et ce en dépit de son potentiel meurtrier. Le 4 octobre, un Syrien brandissant un couteau a tenté d'entrer dans une synagogue de Berlin (photo) en criant « Allahu Akbar ». La police l'a libéré le lendemain. (Photo de John McDougall / AFP via Getty Images)

Le gouvernement allemand a récemment annoncé qu'il entendait « lutter fermement contre l'extrémisme de droite et l'antisémitisme par tous les moyens mis à sa disposition par l'état de droit ». Certaines des mesures présentées par Christine Lambrecht, ministre de la Justice, pourraient attenter à la liberté d'expression. Selon le journal allemand Deutsche Welle :

« Les plateformes de services en ligne, comme Facebook, YouTube et Twitter, seront tenues de signaler tout discours de haine aux autorités ainsi que l'adresse IP des personnes en cause. Jusqu'à présent, les réseaux sociaux étaient seulement tenus de supprimer le discours de haine dans un certain délai. »

Continuer l'article

France: Fumez de l'herbe, Tuez une Juive, Evitez un procès, Soyez relaché par la justice

par Guy Millière  •  6 février 2020

  • "En France, les auteurs d'attaques antisémites utilisent l'argument de la folie pour échapper à la justice. L'utilisation de la maladie mentale comme moyen de défense se répand de plus en plus en matière de crimes de haine en France. Et cela semble fonctionner." - Shirli Sitbon, Haaretz.

  • L'antisémitisme musulman a longtemps été ignoré en France.

  • "La situation n'est pas sous contrôle." - Céline Pina, Le Figaro.

Un tribunal français a récemment statué que Kobili Traoré ne serait pas jugé pour avoir torturé et assassiné Sarah Halimi, une femme juive de 66 ans, affirmant que Traoré avait connu une "abolition temporaire du discernement" due a la consommation de marijuana. Francis Kalifat (photo), président du Conseil représentatif des institutions juives françaises, a fait remarquer qu'" un meurtre antisémite pourrait devenir le seul meurtre excusé par les tribunaux sur la base de l'usage de drogues, alors que dans tous les autres cas, les drogues sont un facteur aggravant" (Photo de Ludovic Marin / AFP via Getty Images)

Paris, le 4 avril 2017. Sarah Halimi, une femme juive de 66 ans, est jetée dans le vide depuis le balcon de son appartement du troisième étage. Son corps atterrit dans la cour de l'immeuble. Son meurtrier l'avait d'abord torturée. Les voisins avaient entendu des cris et appelé la police. Neuf policiers étaient venus, mais quand ils avaient entendu par la porte un homme crier "Allahu Akbar", ils s'étaient précipités en bas de l'escalier pour attendre des renforts. Lorsque Kobili Traoré s'est finalement rendu, il a dit: "J'ai tué le sheitan" ("Satan" en arabe). Tout en torturant sa victime, a-t-il ajouté, il avait récité des versets du Coran, qui lui avait "ordonné de tuer un Juif". Il a déclaré avoir passé la journée de la veille dans une mosquée voisine. Il a été placé immédiatement dans un établissement psychiatrique, où il a dit au médecin qui l'a examiné qu'il fumait de la marijuana.

Continuer l'article

Pourquoi les Arabes Israéliens ne Souhaitent-ils pas Devenir « Palestiniens » ?

par Khaled Abu Toameh  •  5 février 2020

  • Pourquoi les 250 000 Arabes israéliens du Triangle sont-ils fermement opposés à l'idée d'être rattachés à un État palestinien ?

  • Nombre de citoyens arabes d'Israël sont parfaitement au courant que les Palestiniens qui vivent sous la férule de l'Autorité palestinienne (AP) en Cisjordanie et à la botte du Hamas à Gaza souffrent de violations quotidiennes des droits de l'homme.

  • Les citoyens arabes d'Israël ont besoin de nouveaux dirigeants qui favorisent la coexistence entre Arabes et Juifs et rompent avec une rhétorique et des attitudes anti-israéliennes.tez.

Les presque deux millions d'Arabes israéliens sont en colère contre le plan de paix du président américain Donald Trump. Ils ne veulent pas que certaines villes et villages arabes d'Israël soient inclues dans le futur État palestinien. Photo : le 1er février 2020, des résidents de la ville arabo-israélienne de Baqa al-Gharbiya ont protesté contre le plan de paix de Trump. (Photo Ahmad Gharabli / AFP via Getty Images)

Près de deux millions d'Arabes israéliens sont en colère. Ils n'apprécient pas du tout que le plan de paix du président américain Donald Trump suggère d'inclure une bonne partie de leurs villes et villages dans le périmètre du futur État palestinien. Depuis le dévoilement du plan Trump, c'est par milliers que les Arabes israéliens manifestent contre un projet qui ferait d'eux des citoyens palestiniens.

Continuer l'article

Suède : Crise de l'État Providence

par Nima Gholam Ali Pour  •  28 janvier 2020

  • D'ici une génération, la population de Malmö, troisième plus grande ville de Suède, sera en majorité composée de personnes d'origine étrangère. Quelle pourra bien être l'intégration des migrants ? Quel groupe intègrera les autres groupes ?

  • De nombreux enfants nés en Suède apprennent mal le suédois et ne le parlent pas vraiment. Dans nombre d'écoles maternelles et primaires, il reste peu de personnes dont le suédois est la langue maternelle. Ce changement se déroule à un rythme rapide.

  • La société suédoise sera radicalement différente dans une décennie, mais l'État providence, qui a été le blason de l'État suédois dans le monde, sera lui aussi fondamentalement modifié. Il n'est pas exclu qu'il finisse par être supprimé.

Beaucoup d'enfants nés en Suède apprennent mal le suédois et ne parlent pas réellement la langue parce que dans certaines écoles maternelles et primaires le nombre de personnes dont le suédois est la langue maternelle n'est pas suffisant . Ce changement a lieu à un rythme rapide. Photo : des enfants migrants dans une école de Halmstad, en Suède, le 8 février 2016. (Photo de David Ramos / Getty Images)

La gauche américaine a souvent cité en exemple l'État providence suédois. Mais après la crise migratoire de 2015, quand la Suède s'est retrouvée inondée de demandeurs d'asile syriens, son modèle social a été mis à rude épreuve, au point que l'édifice de l'Etat providence est aujourd'hui totalement lézardé.

En 2015, quand la Suède a ouvert ses frontières à 162 000 demandeurs d'asile, le pays comptait 9,7 millions d'habitants. Plus des deux tiers des nouveaux arrivants (70%) venaient de Syrie, d'Afghanistan et d'Irak. Et 70% de ces demandeurs d'asile étaient des hommes. La situation financière et sociale de la Suède s'est retrouvée en position critique au point que l'establishment suédois a dû repenser sa politique migratoire qui était jusque-là extrêmement libérale.

Continuer l'article

La Mafia Nigériane s'Implante en Europe

par Judith Bergman  •  26 janvier 2020

  • Le Washington Post indique que, selon les services de renseignement italiens, la mafia nigériane est « la plus structurée et la plus dynamique » de toutes les organisations criminelles étrangères ... Les réseaux criminels nigérians ont une particularité, c'est qu'ils ne reculent devant aucune brutalité ...

  • Au Canada ou Black Axe s'est également implanté, le Globe and Mail a décrit l'organisation en 2015 comme un « culte de la mort » ... lié à « des décennies de meurtres et de viols » ... Aux États-Unis, le FBI a récemment déterminé que Black Axe était l'auteur d'une série de fraudes financières.

  • « ... les trafiquants d'êtres humains obligent leurs victimes à demander l'asile. Une régularisation leur permettra de demeurer en Allemagne, où elles continueront d'être exploitées dans les réseaux de prostitution. » - Andrea Tivig, Terre des Femmes, Infomigrants.net, 15 mars 2019.

  • Dans les débats politiques, les effets néfastes de la migration sur le développement de la criminalité en général, et de la criminalité des gangs en particulier, n'obtiennent pas l'attention qu'ils méritent. C'est bien dommage.

Que la mafia nigériane tienne aujourd'hui le haut du pavé en Italie n'a rien d'étonnant : ce pays a été l'une des portes d'entrée des migrants en Europe. Photo : un bateau pneumatique tentant de traverser la Méditerranée en direction de l'Italie avec 47 migrants africains à bord. Il sera secouru par le Sea Watch 3 battant pavillon néerlandais au large des côtes libyennes le 19 janvier 2019 (photo de Federico Scoppa / AFP via Getty Images)

L'Europe doit désormais compter avec la mafia nigériane. Ses trafics ont pris une dimension continentale et elle a intégré le club des réseaux criminels à croissance rapide. En réalité, cette mafia nigériane n'est pas une mais multiple et se compose de groupes rivaux tels que Black Axe, Vikings et Maphite. Très récemment, les autorités italiennes, françaises, allemandes, néerlandaises et maltaises ont mené une opération coordonnée au plan international contre deux des principales mafias nigérianes. La police accuse ces gangs de trafic d'êtres humains, de trafic de drogue, de vol, d'extorsion, de violences sexuelles et de prostitution.

Selon le Washington Post de juin 2019 :

Continuer l'article

Turquie : les Meurtres de Femmes Virent à l'Epidémie

par Uzay Bulut  •  15 janvier 2020

  • Un meurtre sur deux (50%) demeure sans cause apparente. Mais 16% ont été tuées parce qu'elles voulaient décider de leur vie, divorcer, rejeter une offre de réconciliation voire même ne pas répondre quand l'homme qu'elles quittent les harcèle au téléphone. 13% des femmes ont été tuées pour « raisons économiques ».

  • Selon la Plateforme turque du droit des femmes « Stop aux Féminicides », 652 femmes ont été tuées par des hommes entre mai 2017 et novembre 2018. Rien qu'en octobre de cette année-là, 36 femmes ont été assassinées.

  • « La réticence, voire même le refus des institutions compétentes d'appliquer les lois actuelles expliquent en partie pourquoi les femmes sont victimes de violence en aussi grand nombre. » - « La violence contre les femmes procède de politiques discriminatoires », 26 août 2019, Comité central des femmes de l'Association turque des droits de l'homme (HRA).

  • « Pas un doigt qui n'ait été cassé, pas une femme sortie sans traces de coups au cours des deux dernières saisons d'une émission diffusée sur une chaîne de télévision progouvernementale ... » - İlhan Taşcı, député du Parti populaire républicain et membre du Conseil suprême de la radio et de la télévision.

Le meurtre de femmes par des hommes de leur famille - généralement conjoints ou anciens conjoints - est devenu dangereusement tendance en Turquie. 652 femmes ont été assassinées en Turquie par des hommes entre mai 2017 et novembre 2018 a indiqué la plateforme turque du droits des femmes, « Stop aux Féminicides ». (Source image : iStock)

Le 25 novembre, à l'occasion de la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, des milliers de femmes turques ont manifesté place Taksim, à Istanbul. Toutes ont protesté contre les meurtres en nombre croissant que des hommes se sentent en droit de commettre contre des femmes de leur famille. Après avoir lu un communiqué de presse, les manifestantes ont été attaquées par la police avec des gaz lacrymogènes et des balles en plastique.

Le meurtre de femmes par des hommes qui sont leurs proches– généralement des conjoints ou d'anciens conjoints - devient dangereusement tendance en Turquie. Le meurtre brutal, d'Emine Bulut, 38 ans, par son ex-mari – en présence de leur fille de 10 ans illustre la situation.

Continuer l'article

Le Hamas, Trente-Deux ans Après

par Khaled Abu Toameh  •  12 janvier 2020

  • Pourquoi certains dirigeants, gouvernements et organisations internationales continuent-ils de donner l'accolade aux dirigeants du Hamas, alors que ces mêmes dirigeants viennent de rappeler on ne peut plus clairement, que leurs buts n'ont pas changé et que leur objectif unique est la destruction de l'Etat d'Israël. Oui pourquoi ?

  • A la lumière des haineuses déclarations anti-israéliennes du Hamas, une autre question surgit : pourquoi les Nations Unies tentent-elles de convaincre le Hamas de participer aux élections présidentielles et parlementaires palestiniennes ?

  • Erdogan et tous les autres n'ont qu'à écouter ce qu'ont déclaré les dirigeants du Hamas ces derniers jours. Ils comprendraient que ce mouvement est plus déterminé que jamais à chasser les Juifs « de toute la Palestine » et à remplacer Israël par un État islamique ... Qu'est-ce qu'ils ne comprennent pas quand ils entendent « MORT A ISRAËL » ? ... Auraient-ils des motivations cachées ?

Le sommet qui a réuni le président turc Recep Tayyip Erdogan et le leader du Hamas Ismail Haniyeh, a donné lieu à un seul communiqué : rayer Israël de la carte. La Turquie approuve le Hamas et soutient son programme et son idéologie. Photo : lors d'un rassemblement anti-Israël, Erdogan portait un foulard aux couleurs de la Turquie et de l'Autorité palestinienne, le 18 mai 2018 à Istanbul. (Photo de Getty Images)

Le mouvement palestinien Hamas vient de fêter son 32ème anniversaire. Il a rappelé à cette occasion que son objectif de départ, la destruction de l'Etat d'Israël, demeurait inchangé. La charte du mouvement, rendue publique en 1988, n'a pas varié d'un iota - et vraisemblablement - ne variera jamais. Tel est le puissant message que le mouvement a adressé à ceux qui aimeraient tant croire que le Hamas s'est transformé en faction palestinienne non violente.

Continuer l'article

Chrétiens Décapités à Noël, l'Occident Ferme les Yeux

par Giulio Meotti  •  8 janvier 2020

  • Combien faudra-t-il de chrétiens assassinés avant que l'Occident y voie un "génocide" et se dresse enfin ?

  • Au lendemain de la décapitation des chrétiens au Nigeria, le pape François a admonesté la société occidentale : « posez vos téléphones et parlez-vous pendant les repas ». Le Pape n'a pas eu un mot pour les chrétiens décapités. Rien sur cette horrible exécution de ses frères et sœurs chrétiens. Quelques jours auparavant, le pape François a élevé une croix entourée d'un gilet de sauvetage à la mémoire des migrants qui ont perdu la vie en Méditerranée. Il n'a pas fait mention des chrétiens assassinés en mer par des extrémistes islamiques.

  • La chancelière allemande Angela Merkel a déclaré que la lutte contre le changement climatique était sa priorité. Elle n'a pas évoqué le sort des chrétiens persécutés. Au même moment, The Economist a analysé le dévouement du Premier ministre hongrois Viktor Orbán envers les chrétiens persécutés comme une « exploitation » politique de la question.

A ce jour, Boko Haram a détruit pas moins de 900 églises au nord du Nigéria et, depuis 2015, 16 000 chrétiens ont été assassinés. Photo : la Première Mission de l'Eglise Africaine incendiée à Jos, au Nigéria, le 6 juillet 2015. (Photo de l'AFP via Getty Images)

Martha Bulus, une catholique nigériane, a été enlevée par des extrémistes islamiques de Boko Haram sur le chemin de sa fête de mariage. Martha et ses compagnes ont été décapitées et la vidéo de l'effroyable assassinat de ces 11 chrétiennes a été diffusée le 26 décembre au lendemain des fêtes de Noël. Ces images rappellent l'exécution d'autres chrétiens en combinaison orange, à genoux sur le sable avec derrière eux un djihadiste masqué, habillé de noir et appliquant le tranchant de son couteau sur leur gorge. Leurs corps ont été découverts dans une fosse commune en Libye.

Continuer l'article

Europe : les Attaques Anti-Chrétiennes ont Battu Tous les Records en 2019

par Soeren Kern  •  5 janvier 2020

  • Les médias européens font rarement mention du vandalisme anti-chrétien ; mais en février 2019, ils ont commencé à s'y intéresser quand neuf églises ont été attaquées en l'espace de deux semaines. L'incendie suspect qui a ravagé l'emblématique Notre-Dame de Paris en avril 2019, a de nouveau ramené le sujet à la Une. Mais la chape de silence est depuis, retombée.

  • « Chercher à détruire ou endommager des édifices chrétiens est une manière de faire « table rase » du passé. » - Annie Genevard, députée Les Républicains, entretien accordé au Figaro, le 2 avril 2019.

  • « Dans le passé, même si l'on n'était pas chrétien, l'expression du sacré était respectée. La liberté religieuse est aujourd'hui clairement menacée. La laïcité ne doit pas être un rejet du religieux, mais un principe de neutralité qui laisse chacun libre d'exprimer sa foi. » - Dominique Rey, évêque de Fréjus-Toulon, entretien accordé au magazine italien Il Timone, 5 août 2019.

L'hostilité anti-chrétienne se répand en Europe occidentale. En 2019, jour après jour, des églises et des symboles chrétiens ont été délibérément attaqués. Le problème a fait la une des journaux en avril 2019, quand un incendie suspect a ravagé l'emblématique cathédrale Notre-Dame de Paris (photo). Mais depuis, la chape de silence médiatique est à nouveau retombée. (Photo de Véronique de Viguerie / Getty Images)

L'hostilité anti-chrétienne se répand en Europe occidentale. En 2019, jour après jour, des églises et des symboles chrétiens ont été délibérément attaqués.

Le Gatestone Institute a passé en revue des milliers d'articles de presse, de rapports de police, d'enquêtes parlementaires, de publications sur les réseaux sociaux et de blogs spécialisés tant en Grande-Bretagne, qu'en France, Allemagne, Irlande, Italie et Espagne. Notre recherche a établi qu'environ 3000 églises, écoles, cimetières et monuments chrétiens ont été vandalisés, pillés ou dégradés en Europe, en 2019 - ce qui constitue une année record pour les sacrilèges anti-chrétien sur le continent.

Continuer l'article

Viktor Orbán, Premier ministre Hongrois : Défenseur Solitaire en Europe des Chrétiens Persécutés

par Giulio Meotti  •  29 décembre 2019

  • « Ceux que nous aidons maintenant peuvent nous aider à sauver l'Europe. Nous donnons aux chrétiens persécutés ce dont ils ont besoin : maisons, hôpitaux et écoles, mais nous recevons en retour ce dont l'Europe a le plus besoin : une foi chrétienne, l'amour et la persévérance ». - Premier ministre hongrois Viktor Orbán, Daily News Hungary, 28 novembre 2019.

  • « D'après nos estimations, plus de 90% des chrétiens ont déjà quitté l'Irak et près de 50% ont quitté la Syrie ». - Ignace Aphrem II, patriarche de l'Église orthodoxe syrienne.

  • Plutôt que d'adopter une attitude embarrassée, les dirigeants européens devraient faire de la condition des chrétiens en terre d'islam le point de départ de leurs conversations avec les musulmans.

  • « Le sort des chrétiens d'Orient et des autres minorités est le prélude à notre propre sort. » - Ancien Premier ministre français François Fillon, Valeurs Actuelles, 12 décembre 2019.

En Europe, les chrétiens persécutés ont un défenseur solitaire : le Premier ministre hongrois Viktor Orbán, que les grands médias adorent attaquer. Aucun autre gouvernement européen n'a investi autant d'argent, de diplomatie et de temps sur ce sujet. (Photo de Laszlo Balogh / Getty Images)

« La persécution des chrétiens est continue. Depuis des mois, nous, évêques, dénonçons ce qui se passe au Burkina Faso », a récemment déclaré Mgr Kjustin Kientega, « mais personne ne nous écoute. L'Occident est davantage préoccupé de protéger ses intérêts ».

Au cours de la même semaine, 14 chrétiens ont été assassinés dans une église au Burkina Faso, 11 chrétiens sont morts dans une attaque de bus au Kenya et sept chrétiens ont été abattus par Boko Haram au Cameroun. Ces trois attentats islamistes menés simultanément en trois endroits différents, donnent une idée de l'intensité et de la fréquence des persécutions antichrétiennes au plan mondial.

Pour l'évêque Kientega, l'Occident ne veut pas entendre parler de la souffrance des chrétiens. « En 2011, le gouvernement belge a envoyé des F-16 en Libye pour protéger les civils menacés par Kadhafi, mais en 2014, il n'a pas levé le petit doigt pour aider les minorités en Irak », écrit Le Vif .

Continuer l'article

La fin d'une présence juive en Europe?

par Guy Millière  •  25 décembre 2019

  • "Bien que les Juifs représentent moins d'un pour cent de la population, la moitié des actes racistes commis en France le sont contre des Juifs." - Meyer Habib, député français.

  • L'antisémitisme progresse sur tout le continent et a souvent une coloration musulmane. Pourtant, les autorités ne parlent que de l'antisémitisme d'extrême droite.

  • L'antisémitisme de gauche est présent dans toute l'Europe. Ses adeptes, comme en France, font de leur mieux pour dissimuler et protéger l'antisémitisme musulman.

  • La transformation démographique qui se produit en France se retrouve dans toute l'Europe occidentale, et une soumission croissante à l'islam est acceptée en silence presque partout par les dirigeants au pouvoir.

Le 3 décembre, l'Assemblée nationale française a adopté une résolution reprenant la définition de l'antisémitisme de l'Alliance internationale pour la mémoire de l'Holocauste. Le député Meyer Habib, qui a soutenu la résolution, a prononcé un discours passionné et poignant, dans lequel il a souligné l'étendue de la menace antisémite dans la France d'aujourd'hui et les liens étroits entre la haine des Juifs et la haine envers Israël. Sur la photo: l'Assemblée nationale française à Paris. (Source de l'image: Daniel Vorndran / DXR / Wikimedia Commons)

Le 3 décembre, l'Assemblée nationale française a adopté une résolution reprenant la définition de l'antisémitisme de l'Alliance internationale pour la mémoire de l'Holocauste. La résolution a souligné que la définition "inclut les manifestations de haine envers l'État d'Israël fondées uniquement sur la perception de ce dernier comme un pays juif". Le député Meyer Habib, qui a soutenu la résolution, a prononcé un discours passionné et poignant dans lequel il a souligné l'étendue de la menace antisémite dans la France d'aujourd'hui et les liens étroits entre la haine des Juifs et la haine envers Israël:

Continuer l'article

Les Frontières Espagnoles, soudain Rendues « Poreuses » aux Migrants

par Soeren Kern  •  22 décembre 2019

  • Certains ont indiqué que les barbelés contribuaient à dissuader les migrants illégaux et qu'en les supprimant, le gouvernement espagnol prenait le risque d'encourager de nouvelles vagues migratoires en provenance d'Afrique. D'autres ont aussi fait remarquer que l'Espagne cèdait le contrôle de sa frontière au Maroc, un pays avec lequel il a des relations tendues.

  • Les barrières frontalières en question sont celles des enclaves espagnoles nord-africaines de Ceuta et Melilla - authentiques aimants pour Africains à la recherche d'une vie meilleure en Europe.

  • La suppression des barbelés est conforme à la politique pro-immigration du gouvernement socialiste actuel.

  • « Nous ne sommes pas contre l'immigration. Nous ne sommes même pas contre l'immigrant illégal. Ce n'est pas de leur faute si un gouvernement irresponsable les invite à venir ici illégalement ». - Iván Espinosa de los Monteros, porte-parole parlementaire du parti conservateur Vox.

Les autorités espagnoles ont commencé la dépose des barbelés le long de la frontière espagnole avec le Maroc. Le gouvernement socialiste a ordonné de retirer les barbelés après que les migrants qui tentaient de renter en Europe illégalement se soient blessés. Photo : la double clôture qui sépare l'enclave espagnole de Ceuta du Maroc, photographiée le 23 août 2018 (photo d'Alexander Koerner / Getty Images)

Les autorités espagnoles ont commencé la dépose du fil de fer barbelé, connu sous le nom de « barbelé concertina », qui protégeait jusque-là leur frontière avec le Maroc. Le gouvernement socialiste espagnol a ordonné le retrait de ce barbelé extrêmement tranchant après que des migrants illégaux qui tentaient de franchir la frontière se soient blessés.

Le ministre espagnol de l'Intérieur, Fernando Grande-Marlaska, a justifié la dépose du concertina côté espagnol par le fait que le Maroc a orné sa clôture frontalière de ce même barbelé concertina.

Continuer l'article

Ce site Internet utilise des cookies qui améliorent la qualité de notre service.
Pour en savoir plus, lire notre Politique de confidentialité et de cookies.