Derniers commentaires et analyses

La Détresse Masquée des Chrétiens Palestiniens

par Raymond Ibrahim  •  16 juin 2019

  • « Le Fatah oblige les chrétiens à ne jamais signaler les violences et le vandalisme dont ils sont victimes. Sinon, l'Autorité palestinienne apparaîtrait incapable de protéger la vie et les biens des citoyens de la minorité chrétienne... Cette mauvaise image pourrait aussi avoir des répercussions négatives sur le plan financier. N'oublions pas que l'Autorité Palestinienne est puissamment aidée, notamment par l'Europe. » - Dr. Edy Cohen, Centre d'études stratégiques Begin-Sadat.

  • Le labeur quotidien de l'Autorité palestinienne, de ses partisans, des médias et autres, est d'ériger les Palestiniens en victimes permanentes des agressions et discriminations israéliennes. Ce narratif victimaire serait compromis si la communauté internationale prenait soudain conscience que les Palestiniens persécutent certains de leurs compatriotes - uniquement pour des motifs religieux.

  • « Plutôt que d'arrêter les auteurs de violences contre des édifices chrétiens, l'Autorité palestinienne préfère bloquer l'information. Ce qu'elle réussit parfaitement. A part quelques petits journaux locaux, les grands médias internationaux ont complètement ignoré les faits. » - Dr. Edy Cohen, Israël Today .

  • Comme l'explique Justus Reid Weiner, avocat et universitaire spécialiste de la région, « la persécution systématique des Arabes chrétiens qui vivent dans les zones palestiniennes ne rencontre aucun écho au sein de la communauté internationale, ni auprès des défenseurs des droits de l'homme, des médias et des ONG. Dans une société où les chrétiens arabes n'ont ni porte-parole, ni protection, il ne faut pas s'étonner qu'ils finissent par s'en aller. »

Le christianisme est sur le point de disparaître de son lieu de naissance, y compris Bethléem (photo). Selon Justus Reid Weiner, avocat et universitaire, « les persécutions systématiques des Arabes chrétiens qui vivent dans les zones palestiniennes ne rencontrent aucun écho au sein de la communauté internationale, ni auprès des ONG, des défenseurs des droits de l'homme, des médias... Dans une société où les chrétiens arabes n'ont ni porte-parole, ni protection, il n'est guère surprenant qu'ils finissent par s'en aller ». (Source image : Daniel Case / Wikimedia Commons)

En cette période de persécution des chrétiens au sein du monde musulman, la détresse des chrétiens palestiniens fait l'objet d'une omerta particulière.

Open Doors, une association humanitaire spécialisée dans la défense des droits des chrétiens, positionne les persécutions que les chrétiens palestiniens subissent à un niveau « élevé ». L'origine de cette oppression tient, selon Open Doors, en deux mots, « oppression islamique » :

Continuer l'article

"L'Europe ne sera plus l'Europe"

par Guy Millière  •  14 juin 2019

  • Au Royaume-Uni, la victoire du Parti Brexit avec 31,6% des voix a été un exploit remarquable et a montré la volonté persistante de millions de Britanniques de quitter l'Union européenne. Les positions "populistes" - défense de la souveraineté nationale et de la civilisation européenne, refus de l'immigration incontrôlée et des diktats des technocrates de Bruxelles - ont gagné du terrain.

  • Les partis qui ont gouverné l'Europe pendant des décennies ont obtenu des résultats médiocres mais, à de rares exceptions près, ne se sont pas effondrés, et ils continueront de dominer l'Union européenne.

  • Les Verts vont vraisemblablement acquérir davantage d'influence, avec les conséquences qui découleront. Tous ceux qui lisent de près les programmes des partis verts, peuvent voir qu'ils sont essentiellement des partis de gauche portant un masque vert. Ils soutiennent tous l'immigration sans restriction et le multiculturalisme. Ils sont tous résolument hostiles à la défense de la civilisation occidentale, à la libre entreprise et au libre marché. Ils sont souvent en faveur d'une croissance zéro. La plupart d'entre eux ont une vision apocalyptique du changement climatique et affirment que la survie de l'humanité sera en jeu si l'Europe ne prend pas de mesures drastiques pour "sauver la planète". Tous sont favorables à des décisions autoritaires imposées depuis Bruxelles à toute l'Europe.

  • Un parlement européen placé sous l'influence des Verts accélérera vraisemblablement le glissement vers un pouvoir accru des membres de la Commission européenne, ainsi que le renoncement progressif à l'énergie nucléaire et aux énergies fossiles. Des politiques favorables à davantage d'immigration sont d'ores et déjà en préparation.

(Image : iStock)

Dans la soirée du 26 mai, le vice-Premier ministre et ministre de l'Intérieur italien Matteo Salvini a commenté les résultats des élections européennes: "Une nouvelle Europe est née", a-t-il dit. Le parti qu'il dirige, la Ligue, venait de l'emporter, avec 34,3% des voix. D'autres partis définis en Europe comme "populistes" avaient eux aussi gagné: en Hongrie, l'alliance Fidesz-KDNP (Alliance civique hongroise et le Parti populaire démocrate-chrétien) a obtenu 52,3% des voix. En Pologne, le parti PiS (loi et justice) a obtenu 45,4% des voix. Le Parti populaire autrichien (ÖVP) de Sebastian Kurz a reçu 34,6% des voix et le Parti de la liberté d'Autriche (FPÖ), son allié, a reçu 17,2% des voix, en dépit du récent scandale qui a conduit à la démission de Heinz-Christian Strache, président du FPÖ, de son poste de vice-chancelier (le gouvernement Kurtz est tombé le 27 mai).

Continuer l'article

Ces Désordres que les Suédois s'Infligent Volontairement
Filles effrayées d'Uppsala ; Enfants de l'État islamique

par Judith Bergman  •  7 juin 2019

  • Selon un rapport d'Amnesty International, en Suède, la recherche des violeurs ne fait l'objet d'aucune priorité, les délais d'obtention des analyses ADN sont « extrêmement longs », l'aide apportée aux victimes de viol est notoirement insuffisante et la prévention du phénomène laisse à désirer.

  • En 2017, un rapport de police, « Utsatta områden 2017 », (« Quartiers sensibles 2017 », communément appelée « no-go-zones » ou « zones de non-droit ») dénombrait 61 quartiers de ce type en Suède. Ces territoires regroupent 200 réseaux mafieux composés d'environ 5 000 criminels. Vingt-trois de ces quartiers ont un degré de dangerosité particulier....

  • « L'idée que ces enfants souffrent autant m'insupporte... Personne ne doit douter que le gouvernement fait tout ce qu'il peut pour ces enfants [de terroristes de l'Etat islamique] ; si la chose est possible, il faudrait les rapatrier en Suède. » - La ministre suédoise des Affaires étrangères, Margot Wallström.

  • Malheureusement, l'horrible sort des enfants-esclaves yézidis n'a pas semblé « insupporter » Wallström.

Selon le dernier Rapport national sur la sécurité, publié par le Conseil national pour la prévention du crime, quatre femmes Suédoises sur dix craignent de sortir de chez elles. Selon une étude d'Amnesty International, « réalisée en 2017, 1,4% de la population a déclaré avoir été victime de viol ou de violences sexuelles, ce qui correspond à environ 112 000 personnes ». (Source image : iStock)

A Uppsala, pittoresque ville universitaire suédoise, 80% des jeunes filles éprouvent un sentiment d'insécurité dans le centre-ville. Une adolescente de 14 ans, qui craint de révéler son identité, a déclaré aux médias suédois qu'elle chausse toujours des baskets pour pouvoir « courir plus vite » si elle est attaquée :

« Je me suis assise sur un banc et immédiatement, des types sont venus s'asseoir à ma gauche et à ma droite. D'autres sont arrivés et se sont tenus devant moi. Ils ont commencé à saisir mes cheveux et à attraper mes jambes ; ils me parlaient dans une langue que je ne comprenais pas. J'étais terrifiée ; je leur ai dit à maintes reprises de me laisser tranquille, mais ils n'écoutaient pas ... Tout est si horrible. C'est trop affreux. Je veux pouvoir à nouveau me sentir en sécurité », a-t-elle déclaré à propos de ses trajets en bus.

Continuer l'article

Algérie : Influence Russe, Opportunité Américaine ?

par Debalina Ghoshal  •  3 juin 2019

  • En 2006, Vladimir Poutine a annulé la dette algérienne. En échange, Alger a promis de s'équiper, notamment sur le plan militaire, en Russie exclusivement. C'est ainsi que l'Algérie est devenue le plus grand importateur d'armes russes en Afrique.

  • Depuis la loi Leahy votée en 1999, le Département d'Etat et le ministère de la Défense ne peuvent aider militairement les pays qui ont un mauvais bilan en termes de droits de l'homme. Celui de l'Algérie est extrêmement médiocre.

  • Aujourd'hui, toutefois, - à condition qu'une situation aussi inacceptable évolue de manière significative - les États-Unis pourraient s'y intéresser et agir en conséquence.

Moscou, qui a entretenu des liens étroits avec Abdelaziz Bouteflika, le président algérien récemment renversé, observe prudemment l'évolution de la situation en Algérie. Photo : le président russe Vladimir Poutine et le président algérien Abdelaziz Bouteflika à Moscou en 2008. (Source de l'image : kremlin.ru)

Le soulèvement populaire algérien qui, en avril dernier, a mis fin aux 20 ans de règne d'Abdelaziz Bouteflika, est présenté comme un tardif "printemps arabe" de la nation nord-africaine .

Il est encore trop tôt pour dire quelles seront les suites du coup d'Etat militaire sans effusion de sang qui a eu lieu avec le soutien d'une importante population de jeunes défavorisés. Mais les États-Unis devraient porter attention à la stratégie déployée par la Russie, en Afrique en général et en Algérie en particulier.

Continuer l'article

Le Génocide des Chrétiens Atteint un "Niveau Alarmant"

par Raymond Ibrahim  •  30 mai 2019

  • Les chrétiens les plus durement persécutés n'ont rien à voir avec le colonialisme ou les missionnariat. Les Assyriens de Syrie et d'Irak ou les Coptes d'Égypte qui sont aujourd'hui menacés de génocide étaient chrétiens plusieurs siècles avant les ancêtres des colonisateurs européens et avant même que les chrétiens ne deviennent missionnaires.

  • L'article de la BBC souligne que le « politiquement correct » est au fondement de l'indifférence de l'Occident.

  • Les pires persécuteurs des chrétiens se situent dans des pays régis par la charia, un système juridique que des universitaires comme John Esposito de l'Université de Georgetown, trouvent équitable et juste. En Afghanistan (classé n ° 2), « le christianisme est interdit ».

Le ministre britannique des Affaires étrangères, Jeremy Hunt (photo) a commandé un "Rapport sur la persécution mondiale des chrétiens" récemment rendu public. (Photo de Jack Taylor / Getty Images)

« La persécution des chrétiens frôle le génocide » a titré la BBC, le 3 mai à propos de la publication d'une vaste étude préliminaire commandée par le ministre britannique des Affaires étrangères, Jeremy Hunt, au révérend Philip Mounstephen, évêque de Truro.

Selon la BBC, une personne sur trois dans le monde souffre de persécution religieuse, les chrétiens étant « le groupe religieux le plus persécuté ». « Cette religion risque de disparaître dans plusieurs parties du monde » et, « dans certaines régions, l'intensité et la nature des persécutions sont proches de la définition internationale du génocide telle que l'ONU l'a adoptée. »

Le secrétaire britannique aux Affaires étrangères, Jeremy Hunt, cité par la BBC indique que les gouvernements occidentaux ont été « endormis » – selon ses propres mots – face à cette pandémie meurtrière :

Continuer l'article

Pourquoi les Palestiniens s'Opposent à la Prospérité Economique

par Bassam Tawil  •  29 mai 2019

  • Ashraf Jabari a récemment annoncé la création d'un parti qui serait entièrement consacré à la prospérité économique des Palestiniens. Ce Parti de la réforme et du développement propose de s'attaquer aux problèmes économiques des Palestiniens, à commencer par le chômage dont le niveau est élevé. « Nous avons une armée de diplômés sans emploi. Un jeune Palestinien titulaire d'une maîtrise en droit ne trouve pas d'emploi et doit travailler comme vendeur ambulant. »

  • Au lieu de donner à Jabari une chance, les Palestiniens ont fait campagne contre lui ; ils l'ont diffamé, dénoncé comme « traître » et comme « collaborateur » d'Israël et des juifs. Certains sont même allés jusqu'à réclamer son arrestation ou son exécution.

  • Selon divers articles de presse, le plan de paix à venir évoque une aide en milliards de dollars, sans parler des collectes de fonds auprès de riches pays arabes. Mais le cas Jabari montre que les Palestiniens préfèrent haïr Israël plutôt que d'investir dans le développement économique.

  • Les Palestiniens perçoivent l'aide financière comme une tentative cynique de les éloigner de la lutte contre Israël - et aucun dirigeant palestinien n'a assez d'estomac pour faire face aux menaces auxquelles Jabari est actuellement confronté. En fait, loin de tout « accord du siècle », les dirigeants palestiniens ont conclu il y a bien longtemps un sale petit accord de leur cru : la haine d'Israël est plus profitable que le bien-être des Palestiniens.

Ashraf Jabari, un homme d'affaires palestinien âgé de 45 ans originaire de Hébron, en Cisjordanie, a récemment lancé une nouvelle initiative économique avec certains de ses amis juifs, afin de promouvoir l'entrepreneuriat conjoint entre Israéliens et Palestiniens. (Source de l'image: iStock)

Dans une société normale, tout homme d'affaires qui investit, crée des emplois – notamment pour les jeunes diplômés – et améliore les conditions de vie de la population, génère considération et respect. Mais les Palestiniens ne constituent pas une société normale.

Ashraf Jabari, 45 ans, homme d'affaires palestinien issu d'une grande famille de Hébron en Cisjordanie, a cru en la coopération économique et à la coexistence pacifique avec ses voisins juifs, y compris les colons vivant en Cisjordanie.

Au début de l'année, Jabari et certains de ses amis juifs ont annoncé leur projet d'aider à la création de co-entreprises entre Israéliens et Palestiniens.

Continuer l'article

Le Hamas et le Jihad Islamique sont des organisations terroristes et doivent être traités comme tels

par Guy Millière  •  26 mai 2019

  • Les dirigeants de l'Autorité palestinienne ont quitté la table des négociations il y a longtemps et ne montrent aucune intention d'y revenir. Ils ont toujours refusé de faire ce que l'administration Trump leur avait demandé: cesser de financer le terrorisme. Ils ont montré maintes et maintes fois qu'ils ne veulent pas d'un État vivant en paix au côté d'Israël; ils veulent un Etat à la place d'Israël. Ils ont rejeté les propositions les plus généreuses des premiers ministres israéliens, ainsi celle d'Ehud Olmert en 2008, qui prévoyait un retrait quasi total de la Rive Occidentale et la fin du contrôle israélien sur la vieille ville de Jérusalem.

  • Le spécialiste du Moyen-Orient, Daniel Pipes, notant que les dirigeants israéliens semblent craindre la victoire, écrit: "Le seul moyen de résoudre le conflit est que l'une des parties renonce et abandonne".

  • "Les crimes commis donnent à Israël, en vertu du droit international qui régit les conflits armés, l'autorité pour non seulement annihiler les moyens militaires spécifiques utilisés pour mener des attaques, mais aussi pour détruire complètement ceux qui les ont menées... Il serait temps pour la communauté internationale de cesser d'imposer deux poids deux mesures à Israël et commencer à respecter le droit international en vigueur, et donc de tenir le Hamas pour responsable des dégâts résultant des ripostes légitimes, nécessaires et appropriées d'Israël aux provocations de ce dernier. Ce n'est qu'à ce moment que le Hamas saura que s'il sème le vent, il peut vraiment récolter la tempête." - David French, National Review, 6 mai 2019.

Le Hamas et le Jihad islamique à Gaza, sur la frontière sud d'Israël, disposent de 20.000 roquettes et missiles pointés en direction d'Israël. Plus de 150 000 roquettes et missiles sont déployés au nord d'Israël, au Liban, pays soumis à l'Iran. Sur la photo: Une maison dans la ville de Yehud, en Israël, détruite par une roquette tirée par le Hamas depuis Gaza, le 22 juillet 2014. (Source de l'image: IDF / Wikimedia Commons)

Les 5 et 6 mai derniers, 700 roquettes ont été tirées depuis Gaza en direction du territoire israélien, ce en moins de quarante-huit heures. Ce fut l'offensive de ce type la plus intense menée contre Israël à ce jour. Quatre personnes ont été tuées: trois Israéliens et un ouvrier arabe palestinien. Un des Israéliens a été touché dans sa voiture par un missile antichar. L'armée israélienne a exercé des représailles et a repris les assassinats ciblés. Israël a éliminé un membre du Hamas, Hamed al-Khoudary, considéré comme le responsable du transfert de fonds iraniens aux factions armées à Gaza. Un cessez-le-feu a été rapidement annoncé par les porte-parole du Djihad islamique et du Hamas, qui ont déclaré avoir obtenu "ce qu'ils voulaient".

Continuer l'article

Les Turcs ont été Nombreux à Célébrer les Flammes de Notre-Dame de Paris

par Uzay Bulut  •  26 mai 2019

  • La page Facebook du quotidien turc pro-gouvernemental, Sabah, se félicite de la destruction de la cathédrale.

  • Le suprémacisme islamique ne cible pas seulement les églises. Il vise également les temples yézidis, zoroastriens, bouddhistes et hindous. Ces minorités religieuses du monde musulman sont vulnérables, sans défense et en butte à de graves persécutions [...] Dans de nombreux pays musulmans, la violence entre musulmans est également chose commune. La haine islamique n'a rien à voir avec la géographie, l'Est ou l'Ouest. Il s'agit de foi religieuse.

  • Il est navrant que les incendies criminels et autres profanations d'églises qui se produisent sur une base régulière en France et dans d'autres pays, soient à peine mentionnés par les médias ou les gouvernements occidentaux.

Photo : Le 15 avril 2019, Notre-Dame de Paris a brûlé malgré les efforts des pompiers. (Photo de Veronique de Viguerie / Getty Images)

Alors même que Notre-Dame de Paris brulait encore, les autorités françaises ont rapidement évacué l'hypothèse de l'incendie criminel. Quoi que révèle l'enquête finale, en Turquie, nombre de musulmans extrémistes se sont réjoui de l'incendie qui a détruit en grande partie la structure historique.

La page Facebook du quotidien pro-gouvernemental Sabah, s'est même félicité de la destruction de la cathédrale.

Et la plupart des commentaires de lecteurs sont au diapason :

Continuer l'article

Burkina Faso : Terre de Djihad et de Massacres de Chrétiens

par Raymond Ibrahim  •  25 mai 2019

  • « Les assaillants ont demandé aux chrétiens de se convertir à l'islam, mais le pasteur et les autres ont refusé. Ils les ont alors rassemblé sous un arbre, se sont emparés de leurs Bibles et de leurs téléphones portables, puis ils les ont appelés un à un, derrière l'église. Et là, tous ont été abattus. » - Témoignage d'un chrétien survivant, rapporté par World Watch Monitor, le 2 mai 2019.

  • « Une grande partie de la colère islamique au Burkina Faso est liée à l'enseignement de pseudos penseurs occidentaux. Après les églises, les écoles aussi deviennent une cible pour transformer le pays en État islamique et imposer la charia... Sur les 2 869 écoles que compte le Burkina Faso, 1 111 ont été fermées au cours des trois dernières années en raison de la violence islamique. » - James Murphy, The New American, 16 mai 2019.

  • Comme bon nombre de groupes terroristes en Afrique, ceux qui sèment la terreur au Burkina Faso sont islamistes et djihadistes. Le procureur qui avait à juger huit musulmans impliqués dans des attentats qui ont tué 14 personnes, a déclaré : « tous avaient le front ceint ou portaient un bandeau sur lequel était écrit en arabe : « Il n'y a de dieu qu'Allah et Mahomet est Son Messager. » - Africa News, 3 juillet 2018.

En mars 2018, cinq assaillants ont ouvert le feu sur l'ambassade de France à Ouagadougou (Burkina Faso), aux cris de « Allahou Akbar » ("Allah est le plus grand."). Photo : une rue de Ouagadougou. (Source image : iStock)

Le dimanche 12 mai, 30 terroristes islamistes, ont pris d'assaut l'église catholique de Dablo, au Burkina Faso, un petit pays d'Afrique de l'ouest, massacrant six fidèles - y compris le prêtre –. Avant de se replier, les terroristes ont incendié l'église.

Ousmane Zongo, maire de Dablo, témoigne :

« Vers 9 heures du matin, pendant la messe, des individus armés ont fait irruption dans l'église... Ils ont tiré sur les fidèles qui ont tenté de fuir ... Ils ont incendié l'église, puis des magasins et un petit restaurant avant de se rendre au dispensaire. Ils ont fouillé le dispensaire, puis sont repartis en mettant le feu au véhicule de l'infirmière en chef (...). La ville est aujourd'hui terrorisée. Les gens ne sortent plus. Les boutiques et magasins ont baissé leur store. Dablo est devenue une ville fantôme. "

Continuer l'article

Allemagne : Citoyenneté pour les Migrants Polygames ?

par Soeren Kern  •  23 mai 2019

  • Les opposants au projet de loi affirment que, dans sa version actuelle, non seulement le texte ouvre aux migrants polygames une voie détournée d'accès à la citoyenneté, mais il légalise de fait la polygamie des musulmans. Ainsi, les réformes ouvriraient une brèche dans le droit allemand, instaurant deux systèmes juridiques parallèles, l'un basé sur le droit civil allemand et l'autre sur la charia.

  • En mai 2013, RTL, l'une des principaux groupes de médias allemands, a diffusé un documentaire sur la fraude à l'aide sociale des polygames musulmans. Les hommes autorisés à résider en Allemagne amènent en Allemagne deux, trois ou quatre femmes, puis les épousent en présence d'un religieux musulman. Les femmes déposent ensuite des dossiers de demande d'aide sociale, à commencer par l'allocation de parent isolé instituée pour les « célibataires avec enfants ».

  • « L'acquisition de la citoyenneté allemande n'est pas une simple formalité, elle implique également l'adhésion à un système de valeurs. La polygamie méconnaît les droits de la femme et ce type de mariage est incompatible avec notre système de valeurs. Il y a donc urgence à légiférer. » - Le secrétaire général du Parti libre démocratique, Linda Teuteberg.

  • « Si les nouveaux arrivants sont mariés à plusieurs femmes en fonction de lois étrangères, nous nous trouvons dans la situation ou nous devons reconnaître ces mariages. C'est une contradiction inacceptable. Nous ne pouvons pas accepter la polygamie simplement parce qu'un autre système juridique le permet. Nous ne voulons pas de harems en Allemagne. » - Le ministre bavarois de la justice, Winfried Bausback.

Le gouvernement allemand a retiré le projet de loi qui interdit aux immigrants polygames l'accès à la citoyenneté allemande. Beatrix von Storch (photo), leader en second du parti anti-immigration Alternative pour l'Allemagne (AfD), a déclaré : « autoriser la polygamie islamique en Allemagne est une trahison de nos valeurs occidentales et une gifle pour l'égalité des droits » (Photo de Ronny Hartmann / Getty Images)

Le gouvernement allemand a retiré du projet de loi toutes les dispositions qui barraient l'accès à la naturalisation des migrants polygames. Ces dispositions, pourtant incluses dans les premières moutures d'un projet de loi réformant l'accès à la naturalisation, ont été discrètement retirées du texte final, sans doute pour satisfaire au politiquement correct et au multiculturalisme.

Bien que la loi allemande interdise la polygamie, l'interdiction ne s'appliquait pas clairement aux étrangers résidant en Allemagne. Pour clarifier la question, les ministres de l'intérieur des 16 États allemands se sont unis pour demander au gouvernement fédéral que les migrants polygames soient privés d'accès à la citoyenneté allemande.

Continuer l'article

Au Pakistan, les Chinois Trafiquants de Femmes Ciblent les Jeunes Filles Chrétiennes

par Kaswar Klasra  •  16 mai 2019

  • Une fois achetées, les femmes et les jeunes filles sont enfermées et violées jusqu'à ce qu'elles tombent enceintes. Après avoir accouché, certaines sont autorisées à s'échapper, mais elles sont obligées d'abandonner leur enfant.

  • La maltraitance des femmes et des jeunes filles dans toute l'Asie est assez écœurante en soi pour attirer l'attention immédiate de la communauté internationale. Mais le ciblage des jeunes filles chrétiennes par les réseaux de prostitution pakistanais représente une double atteinte aux droits de l'homme qu'il faut examiner de toute urgence.

La maltraitance des femmes et des jeunes filles dans toute l'Asie est assez écœurante en soi pour attirer l'attention immédiate de la communauté internationale. Mais le ciblage des filles chrétiennes par les réseaux de prostitution pakistanais représente une double atteinte aux droits de l'homme qu'il faut examiner de toute urgence. (Source image : iStock. L'image est illustrative et ne représente aucune personne dans l'article.)

L'ONG Human Rights Watch, basée à New York, a lancé un avertissement le 26 avril, affirmant que « le gouvernement pakistanais ferait bien de se préoccuper des informations qui font état d'une traite des femmes et des jeunes filles en Chine. Ces allégations rappellent étrangement les trafics de « jeunes mariées » vers la Chine en provenance d'au moins cinq pays asiatiques ».

Une semaine plus tard, les autorités pakistanaises ont arrêté 12 suspects - huit Chinois et quatre Pakistanais – soupçonnés de traite de jeunes Pakistanaises à destination de la Chine. Beaucoup de ces jeunes filles ont été envoyés en Chine en tant que soi-disant « mariées ». Presque toutes, - certaines sont âgés de 13 ans à peine -, appartiennent à la minorité chrétienne du Pakistan.

Continuer l'article

Comment les Dirigeants Palestiniens Punissent les Patients

par Bassam Tawil  •  15 mai 2019

  • « Par Allah, même s'il ne restait qu'un centime en caisse, cet argent irait aux familles des martyrs et des prisonniers ; et seulement après nous veillerions aux intérêts du reste de la population. » - Mahmoud Abbas, président de l'Autorité palestinienne, Palestinian Media Watch, le 24 juillet 2018.

  • Dans le « reste de la population », on trouve non seulement les fonctionnaires de l'Autorité palestinienne, mais aussi les malades. Abbas a décidé de punir ces patients en les privant de traitement médical en Israël.

  • La décision de l'Autorité palestinienne d'empêcher les patients palestiniens d'aller se faire soigner en Israël ne s'applique pas aux hauts responsables palestiniens.

L'Autorité palestinienne (AP) a décidé que les Palestiniens n'iraient plus se faire soigner en Israël – une décision qui ne concerne pas les dignitaires du régime. La semaine dernière, Jibril Rajoub, haut responsable du Fatah, le parti au pouvoir, dirigée par Mahmoud Abbas, a été admis à l'hôpital Ichilov (photo), le plus grand centre de soins intensifs d'Israël. (Source de l'image : Avishai Teicher / PikiWiki)

L'Autorité palestinienne (AP) a décidé que les Palestiniens n'iront plus se faire soigner en Israël. En mars dernier, le ministère de la Santé de l'Autorité palestinienne à Ramallah, capitale de facto des Palestiniens de Cisjordanie, a annoncé qu'il n'honorerait plus les factures des hôpitaux israéliens qui prennent en charge les Palestiniens. L'AP a promis aux patients palestiniens que des alternatives seraient mises en place dans les hôpitaux privés et publics.

L'Autorité palestinienne a justifié sa décision par les retenues que le gouvernement israélien opère sur les recettes fiscales qu'il perçoit pour le compte des Palestiniens, et dont le montant correspond exactement aux « salaires » que l'Autorité palestinienne verse aux familles de prisonniers et de « martyrs ».

Continuer l'article

Le Droit à la Liberté d'Expression se Joue au Danemark

par Judith Bergman  •  12 mai 2019

  • Il est choquant qu'une administration d'Etat ait menacé de retirer un enfant à sa famille d'accueil, non en raison de mauvais traitements qui lui auraient été infligés, mais parce que la mère nourricière a exercé son droit à la liberté d'expression.

  • « Si les gens commencent à modifier des opinions licites et démocratiques parce que quelqu'un veut leur faire du mal ou tente de les tuer, alors nous ne sommes plus en démocratie. Je ne suis pas en faute parce qu'on me menace ... Nous nous opposons fermement à ce que les agresseurs et les meurtriers soient en position de tracer les limites de la liberté de parole ... "- Rasmus Paludan, président du parti danois anti-islam, Stram Kurs.

  • La liberté de parole, quelle que soit les blessures qu'elle inflige aux choses ou aux personnes, doit pouvoir être garantie en cas de violences et d'émeutes.

Jaleh Tavakoli est une blogueuse dano-iranienne, critique déclarée de l'islam et auteur du livre Secrets publics de l'islam. Bien que la famille d'accueil Tavakoli soit pourtant dument accréditée, la Direction des services sociaux du Danemark a menacé de lui retirer la garde de l'enfant qui lui a été confié, non en raison de mauvais traitement, mais à cause de l'usage de son droit à la liberté d'expression. (Source de l'image : capture d'écran vidéo de Jaleh Tavakoli)

Au Danemark, le problème de la liberté d'expression a occupé une place de choix dans l'actualité.

En mars, une anti-islamiste, Jaleh Tavakoli, blogueuse dano-iranienne et auteure de l'ouvrage, Public Secrets of Islam, a été menacée par la Direction des services sociaux (Socialtilsyn Øst) de se voir déchue de ses droits sur sa fille adoptive en raison de la mise en ligne d'une vidéo du viol et du meurtre de deux jeunes femmes scandinaves par des terroristes de l'État islamique au Maroc. Tavakoli a été informée par écrit que l'approbation de l'agence gouvernementale concernant son mari et son statut de famille d'accueil - ils élèvent une fillette de 8 ans depuis sa naissance - a été annulée et que la petite fille risquait de leur être reprise. La Direction des services sociaux a considéré qu'ils n'avaient plus « la qualité nécessaire pour élever des enfants ». La lettre ajoutait :

Continuer l'article

Grèce : une « No-Go-Zone » à Athènes ?

par Maria Polizoidou  •  11 mai 2019

  • "[L]e quartier dispose ... de pelotons, de compagnies, de bataillons, de Kalachnikovs. En tant que force de police, je ne sais pas si nous avons un mandat des politique pour nettoyer la zone. Ce territoire relève de l'armée à présent. » - Stavros Balaskas, vice-président de la Fédération grecque des officiers de police, le 6 avril 2019.

  • « ... A Exarchia, Il y a trop de clandestins qui sont des trafiquants de drogue [et] des trafiquants d'armes... ils ont pris le contrôle du quartier. » - Michalis Chrysochoidis, ancien ministre de la Protection du citoyen qui a démantelé en 2002 l'organisation terroriste "17 novembre", 8 avril 2019.

  • A Exarchia, ces groupes - qui mènent des activités criminelles et terrorisent les résidents - ont en fait créé une « no-go-zone » ou même les policiers ont peur d'entrer.

Selon Stavros Balaskas, vice-président de la Fédération grecque des officiers de police, les gangs anarchistes du quartier Exarchia d'Athènes ont « des pelotons, des compagnies, des bataillons, des kalachnikovs. Je ne sais plus si, en tant que force de police, nous avons un mandat des politique pour nettoyer la zone. Ce territoire relève de la compétence de l'armée. » Sur la photo : une rue d'Exarchia à la suite d'une émeute, en décembre 2008. (Source de l'image : Xenos2008 / Wikimedia Commons)

L'assaut subi par les garde-côtes grecs, le 4 avril, à l'occasion d'une descente contre le trafic de drogue à Athènes, met en lumière un problème brulant en Grèce. Des opposants au gouvernement d'extrême gauche dirigé par Syriza affirment aujourd'hui que l'augmentation du trafic de drogue dans le pays est le résultat d'une dangereuse alliance entre anarchistes grecs et immigrants clandestins. Ces anarchistes sont en fait l'équivalent grec de "l'extrême gauche". Selon Reuters :

« De nombreux anarchistes autoproclamés - le mot vient du grec « anarchia » qui signifie absence d'autorité - se disent pacifistes, mais certains groupuscules usent de violence sans aucun scrupule. Six années de récession ont généré une nouvelle forme de militantisme de gauche, selon des responsables, des anarchistes et des témoignages judiciaires. »

Continuer l'article

Annihilation de la Vie Chrétienne et des Chrétiens : qui se Scandalise en Occident ?
Quand la Catastrophe se Heurte à l'Indifférence

par Giulio Meotti  •  5 mai 2019

  • Les extrémistes musulmans ont pris bonne note que l'Occident ne s'est pas mobilisé contre eux pour sauver les chrétiens. Inconsciemment, notre silence a étrangement convergé avec la purification ethnique anti-chrétienne de l'État islamique.

  • « La liberté religieuse, valeur fondamentale de la civilisation occidentale, est en train d'être anéantie un peu partout dans le monde. Mais un Occident myope, nie cette guerre contre une religion et détourne son regard ... » - Mélanie Phillips, journaliste britannique, The Times, 17 novembre 2014.

  • Le duc de Cambridge, le prince William, a rendu visite aux musulmans qui ont survécu à l'attaque des mosquées de Christchurch, en Nouvelle-Zélande. La famille royale britannique n'a pas eu la compassion de faire escale au Sri Lanka, leur ancienne colonie, pour aller à la rencontre des chrétiens survivants, avant de rentrer en Angleterre.

  • L'appel à l'aide des filles d'Asia Bibi s'est heurté à la surdité de l'Occident. Le Royaume-Uni a refusé l'asile à cette famille chrétienne pakistanaise persécutée.

Le massacre des chrétiens par des djihadistes du Sri Lanka ne se réduit pas à une terrible succession de mères en pleurs et de petits cercueils. Ce massacre nous informe aussi malheureusement, de l'état décourageant de l'Occident. Photo : les funérailles d'une des victimes de l'attaque du dimanche de Pâques du 21 avril au Sri Lanka. (Photo de Carl Court / Getty Images)

« Où est la solidarité avec les chrétiens du Sri Lanka? » a demandé l'expert musulman britannique Rakib Ehsan.

« Les différences de ton et de nature qui marquent les condamnations des attaques terroristes de Christchurch et du Sri Lanka sont frappantes. Après Christchurch, personne n'a hésité à évoquer l'appartenance religieuse des victimes et à adresser émotion et affection aux communautés musulmanes. Les politiciens n'ont eu aucune difficulté à classer Christchurch dans la catégorie des actes terroristes.

« En revanche, « terrorisme » et « christianisme » - et autres mots associés -, étaient curieusement absents des réactions après les attaques du Sri Lanka.

Continuer l'article

Ce site Internet utilise des cookies qui améliorent la qualité de notre service.
Pour en savoir plus, lire notre Politique de confidentialité et de cookies.