Derniers commentaires et analyses

Le Mont du Temple et l'UNESCO

par Denis MacEoin  •  24 août 2016

  • Les tentatives de nier toute présence juive, ancienne ou actuelle, à Jérusalem, la contestation de l'existence d'un premier Temple, sans parler d'un second, pour aboutir à l'idée que seuls les musulmans ont des droits sur l'ensemble de la ville, ses sanctuaires et ses monuments historiques, a atteint des proportions qui touchent à la démence.

  • Est-ce cela qui couve ? L'Etat islamique régente la communauté internationale ? Y compris l'UNESCO ?

  • Le monde entier s'indigne quand les pierres de Palmyre dégringolent ou que d'autres grands monuments de la civilisation humaine sont réduits en poussière. Mais ce même monde garde le silence quand les arabes palestiniens et leurs partisans participent à l'islamisation générale en remettant en cause le lien historique des juifs à la Terre Sainte.

Nul besoin d'être historien pour savoir que Jérusalem était à l'origine une ville juive, qui s'est enrichie plus tard de connections chrétiennes et a développé par la suite quelques liens ténus avec l'islam. Le second Temple érigé par le roi Hérode en 19 avant JC a été détruit par les Romains en 70. (à gauche, tableau de Nicolas Poussin peint en 1626 sur la destruction du Temple). L'actuelle mosquée al Aqsa (droite) sur le Mont du Temple a été construite en 705, soit 63 ans après la mort de Mahomet en 632, et rebâtie plusieurs fois après divers tremblements de terre. (source images : Wikimédia Commons)

L'UNESCO, l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture, est connue dans le monde entier pour les nombreux sites qu'elle désigne comme appartenant au Patrimoine Mondial de l'Humanité. Il en existe plus d'un millier, inégalement répartis selon les pays, l'Italie arrivant en tête, suivie de près par la Chine.

Les sites religieux, les plus nombreux, sont classés au chapitre des lieux culturels (par opposition aux lieux naturels). Dans cette catégorie, l'UNESCO a mené de nombreux dialogues avec les différentes communautés afin de veiller à ce que les sensibilités religieuses soient reconnues et garanties. De nombreuses mesures ont également été prises par l'UNESCO en ce domaine.

En 2010, l'organisation a tenu un séminaire international sur « Le rôle des communautés religieuses dans la gestion des propriétés du Patrimoine Mondial ».

Continuer l'article

L'Islam à la « Conquête Tranquille » de l'Europe

par Giulio Meotti  •  21 août 2016

  • « L'islam est une religion française et le français la langue de l'islam » — Tariq Ramadan.

  • En 1989, Dalil Boubakeur, recteur de la Grande Mosquée de Paris, a justifié la fatwa lancée par l'Ayatollah Khomeiny contre Salman Rushdie. L'an dernier, Boubakeur a appelé à la transformation des églises abandonnées en mosquées.

  • En Grande Bretagne, les grandes organisations musulmanes ont mis en place une « justice islamique » à travers un réseau de 85 tribunaux de la charia chacun relié à une mosquée.

  • L'Etat islamique veut la guerre civile en France : il espère qu'une répression aveugle amènera les musulmans à se solidariser avec la minorité révolutionnaire. Une autre possibilité, pire que la guerre civile, peut aussi se produire : qu'il ne se passe rien et que tout continue comme avant.

  • Les vrais « musulmans modérés » sont réduits au silence ou assassinés.

Dalil Boubakeur, recteur de la Grande Mosquée de Paris, a plaidé l'an dernier pour un « doublement » du nombre de mosquées en France et suggéré que les églises désaffectées soient converties en mosquées. (Image source: TV5 Monde)

Le mois dernier, le Wall Street Journal a publié un entretien avec Patrick Calvar, directeur général de la sécurité intérieure (DGSI) en France. « La confrontation est inévitable », a déclaré M. Calvar. Sur sept millions de musulmans, la France compte 15.000 Salafistes « dont le credo radical fondamentaliste est dominant au sein de plusieurs quartiers à forte population musulmane, notamment à la périphérie de villes comme Paris, Nice ou Lyon. Ils prêchent la guerre civile et leurs prédicateurs appellent les musulmans à anéantir les mécréants dans la rue ».

Ces salafistes défient ouvertement le mode de vie qui prévaut en France et ne font pas mystère de leur volonté de renverser l'ordre existant en Europe par la violence, les attaques terroristes et l'intimidation physique. Mais si la menace islamiste en Europe se réduisait aux Salafistes, elle serait facile à vaincre.

Continuer l'article

Agressions Sexuelles: un Eté d'Enfer en Suède

par Ingrid Carlqvist  •  17 août 2016 21:37

  • Presque tous les agresseurs sexuels qui ont agi en groupe et ont été arrêtés sont citoyens d'Afghanistan, d'Erythrée et de Somalie – trois groupes d'immigrants surreprésentés dans la catégorie des « enfants réfugiés non accompagnés ».

  • Quelques jours plus tard, les Suédois ont découvert que la plupart des auteurs d'agression sexuelle au festival de musique « Putte i Parken » de Karlstad portaient le bracelet « Attouchements sexuels interdits ».

  • L'atterrement a été général quand les organisateurs du Trästocksfestivalen de Skellefteå ont fait savoir que des bus gratuits amèneraient les « enfants réfugiés non accompagnés » locaux. Ils se sont dits «fiers d'être les premiers en Suède à promouvoir la participation des migrants nouvellement arrivés à un festival de musique ». Au dernier jour du Trästocksfestivalen, la police avait enregistré douze plaintes pour agression sexuelle.

  • Apparemment, les filles et femmes suédoises vont devoir vivre avec le risque d'agression sexuelle et de viol ... à moins qu'elles ne choisissent de rester à la maison. Une décision conforme à la charia.

Scènes d'un festival de musique à Malmö à l'été 2015 ... A gauche: Quatre jeunes hommes entourent et agressent sexuellement une jeune femme. A droite: la police arrête un suspect, pendant que les victimes d'agression sexuelle pleurent en arrière-plan. Le photographe a indiqué que des filles suédoises ont été agressées sexuellement par des groupes de jeunes hommes « d'origine étrangère ».

L'information a éclaté début 2016, dans le sillage des attaques qui ont eu lieu à Cologne, (Allemagne), lors du réveillon du Nouvel An : en Suède aussi, un grand nombre d'agressions sexuelles ont eu lieu au festival de musique « We Are Sthlm » [abréviation de Stockholm] tant en 2014 qu'en 2015. Nul n'en a rien su, car la police et les médias ont soigneusement occulté l'information. Le chef de la police nationale, Dan Eliasson, a immédiatement réagi en commandant un rapport pour mieux évaluer l'étendue du problème.

Le rapport intitulé : « Le point sur les agressions sexuelles et propositions d'action » a été rendu public en mai 2016. Les conclusions sont effrayantes. Presque tous les agresseurs sexuels qui ont agi en groupe et ont été arrêtés sont citoyens d'Afghanistan, d'Erythrée et de Somalie. Ces trois groupes d'immigrants sont surreprésentés dans cette catégorie de migrants que sont les « enfants réfugiés non accompagnés ».

Continuer l'article

Palestiniens: un « pays » ou les Terroristes deviennent Fonctionnaires

par Yves Mamou  •  15 août 2016

  • « Quiconque est emprisonné pour 5 ans ou plus a droit à un emploi au sein de l'Autorité Palestinienne (AP). Pour n'importe quel emploi, l'AP donne priorité aux personnes impliquées dans une activité terroriste ». – Yigal Carmon, président de MEMRI (Middle East Media Research Institute), témoignage devant la commission des affaires étrangères de la chambre des représentants, 6 juillet 2016.

  • En 2016, pas moins de 300 millions de dollars (entre 7% et 10% du budget) ont été alloués aux prisonniers, à leurs familles et aux « familles de martyrs ».

  • En juin, un rapport indépendant commandé par la Direction du développement international (DFID) du gouvernement britannique a conclu qu'en permettant à l'AP de distribuer des salaires aux terroristes, l'aide financière britannique à l'Autorité Palestinienne rendait le terrorisme contre Israël « plus probable ». Le DFID a rejeté le rapport.

  • La société palestinienne est totalement structurée par l'idée de « résistance ». Les emplois, la réputation, l'argent vont aux personnes qui sont en prison ou ont passé des années dans les geôles israéliennes. Aujourd'hui, ce sont les « martyrs » qui sont au faite de la légitimité.

Issa Karake, ministre des affaires liées aux prisonniers de l'AP, a défendun à l'occasion d'un meeting en novembre 2013, le droit des Palestiniens d'utiliser l'aide européenne pour payer les « salaires » des terroristes emprisonnés. « Les Européens réclament une utilisation propre de l'argent qu'ils nous donnent... ils ne veulent pas financer les familles de ceux qu'ils appellent des terroristes. Ils doivent renoncer à cette mentalité d'occupés » (Image source: Palestinian Media Watch)

Le crime ne paie dans aucun pays, mais pour les Palestiniens de Cisjordanie, le crime est un moyen de devenir fonctionnaire.

Dans ce bout de territoire dirigé par Mahmoud Abbas et l'Autorité Palestinienne (AP), chaque assassin d'un juif israélien est appelé « martyr ». Ce mot de « martyr » signifie que chaque fois qu'un Palestinien poignarde un juif, il accomplit un acte pieux et vertueux. Le tueur ayant ainsi prouvé qu'il est un bon Palestinien musulman, sa famille devient éligible à une rémunération du « Fonds des martyrs » que gère l'AP. Un fonds utilisé pour rémunérer les prisonniers palestiniens et les familles des « martyrs ».

Continuer l'article

Migrants Violeurs : l'Allemagne perd le contrôle
La suppression des données sur les viols commis par les migrants touche toute l'Allemagne

par Soeren Kern  •  14 août 2016

  • L'épidémie de viols commis par les migrants touche toutes les villes et villages des 16 Lander allemands. Un cercle vicieux s'est installé : la plupart des criminels ne sont jamais retrouvés et quand ils le sont, les peines sont légères. Un viol sur dix fait l'objet d'une plainte et 8% des jugements pour viol aboutissent à une condamnation, selon Heiko Maas, ministre de la Justice.

  • Quatre-vingt-dix pour cent des crimes sexuels commis en Allemagne en 2014 ne figurent pas dans les statistiques officielles, affirme André Schulz, le chef de l'Association de la police criminelle.

  • « Des instructions strictes viennent d'en haut pour ne pas signaler les délits commis par les réfugiés. Il est extraordinaire de voir que certains délinquants sont délibérément OMIS des rapports et toute information les concernant est classée comme confidentielle ». — De hauts responsables de la police de Francfort, cité par Bild.

La violence sexuelle en Allemagne a atteint des proportions épidémiques depuis que la chancelière Angela Merkel a ouvert les portes à plus d'un million de migrants de sexe masculine en provenance d'Afrique, d'Asie et du Moyen Orient. Le gouvernement affronte le mécontentement des électeurs face à cette politique d'immigration. Des manifestations publiques ont eu lieu (gauche). Dans certaines villes, les autorités ont édité des fascicules (droite) pour expliquer aux migrants que les agressions sexuelles ne sont pas acceptables.

La violence sexuelle en Allemagne a atteint des proportions épidémiques depuis que la chancelière Angela Merkel a autorisé l'entrée de plus d'un million de migrants, des hommes en majorité, en provenance d'Afrique, d'Asie et du Moyen-Orient.

Gatestone Institute a été le premier à faire état de l'l'épidémie de viol qui a sévi en Allemagne, en septembre 2015, quand Merkel a ouvert les frontières à des dizaines de milliers de migrants bloqués en Hongrie. En mars 2016, Gatestone a mis en ligne un suivi, peu après les attaques de masse contre les femmes allemandes par des hordes de migrants à Cologne, Hambourg et d'autres villes allemandes.

Continuer l'article

La violence des demandeurs d'asile contre les Suédois va croissant
Un mois d'islam et du multiculturalisme en Suède: Juin 2016

par Ingrid Carlqvist  •  11 août 2016

  • Trois Somaliens d'une vingtaine d'années qui se relayaient à violer une adolescente de 14 ans, ont reçu des peines très légères – ils ont aussi évité l'expulsion.

  • Dagbladet indique que 30.000 demandeurs d'asile dont la demande n'a pas été agréée ont disparu. La police dit qu'elle n'a pas les moyens de traquer ces clandestins.

  • Le 7 juin, la presse a révélé que Grace "Khadija" Dare, citoyenne britannique, a amené Isa Dare, son fils de 4 ans, en Suède, afin qu'il bénéficie de soins de santé gratuits. En février, le garçon a été vu dans une vidéo de l'Etat islamique en train de faire exploser quatre prisonniers enfermés dans une voiture. Le père du garçon, un djihadiste de nationalité suédoise, a été tué en combattant pour l'Etat islamique.

  • "Si vous n'êtes pas d'accord avec l'establishment, vous êtes immédiatement traité de raciste ou de fasciste, ce que nous ne sommes vraiment pas. Parfois, je me dis que cette situation n'est pas très éloignée de celle qui devait régner dans la vieille Union soviétique. "- Karla explique pour

La presse rapporte qu'Isa Dare, un garçonnet de 4 ans emmené sur ​le territoire de l'Etat islamique par ses parents, est entré clandestinement en Suède. Apparemment pour bénéficier de la gratuité des soins. Le garçon est devenu célèbre en février quand une vidéo de l'Etat islamique l'a montré en train d'activer le détonateur d'une bombe placée à l'intérieur d'une voiture ou quatre prisonniers étaient retenus. Le père du garçon a été tué au combat dans un raid aérien mené en novembre 2014 contre l'Etat islamique.

1er juin : Le Conseil national suédois pour la prévention du crime (BRA), indique dans un rapport que 11.007 personnes ont été condamnées à être expulsées après avoir été reconnu coupables de crimes divers. Le rapport ne précise pas combien d'expulsions ont été menées à bien. Le nombre de condamnations incluant l'expulsion a diminué, en dépit de l'accroissement de la criminalité des étrangers qui vivent en Suède. Dans les années 1970, environ 500 mesures d'expulsion étaient prononcées chaque année. En 2004, ce nombre a doublé (1074), mais en 2014, 644 personnes seulement ont été condamnées à l'expulsion.

Continuer l'article

La Turquie menace l'UE de rompre l'accord sur les migrants
« Erdogan poursuit ouvertement l'islamisation de l'Europe »

par Soeren Kern  •  8 août 2016

  • La Turquie a menacé de rompre l'accord par lequel elle s'est engagée à endiguer le flux des migrants en direction de l'Union européenne si les ressortissants turcs ne bénéficient pas d'une exemption de visa pour l'Europe d'ici octobre.

  • L'Europe est prise au piège. Les responsables européens reconnaissent que la Turquie a rempli la plupart des conditions, à l'exception des lois antiterroristes qu'Erdogan utilise pour bâillonner ses opposants, surtout depuis le coup d'Etat manqué du 15 Juillet.

  • Le journal allemand Bild a fait état d'un plan confidentiel pour cantonner tous les migrants en provenance de Turquie sur les îles grecques. Tous les modes de transport entre ces îles et la Grèce continentale seraient bloqués pour empêcher les migrants de se déplacer librement au sein de l'UE.

  • « Peu importe les méthodes grossières, impitoyables et sans scrupules des pays occidentaux ; ils n'ont aucune chance de réussir à contrôler les flux migratoires. » — Le président turc Recep Tayyip Erdogan, Cité par le journaliste allemand Wolfram Weimer.

Des milliers de migrants, des hommes en majorité, se pressaient sur les quais de la gare de Vienne Oues,t le 15 Août 2015 - une scène très banale à l'été et à l'automne 2015. (Source de l'image: Bwag /Wikimedia Commons)

La Turquie exige que l'Union européenne exempte les ressortissants turcs de visa. Si une décision en ce sens n'est pas prise d'ici octobre, la Turquie rompra l'accord par lequel elle s'est engagée à endiguer le flux des migrants en direction de l'Union européenne.

Les responsables turcs ont menacé à plusieurs reprises de revenir sur l'accord UE-Turquie signé le 18 mars ; mais là, pour la première fois ils fixent une date butoir.

Si l'UE approuve le programme d'exemption de visas, des dizaines de millions de Turcs seront autorisés à voyager sans entrave dans chacun des 26 pays membres de l'UE. Si le programme d'exemption de visa n'est pas signé, la Turquie rouvrira en représailles, les vannes de l'immigration autorisant ainsi des millions de migrants en provenance d'Afrique, d'Asie et du Moyen-Orient à gagner la Grèce dès l'automne 2016. L'Europe prise au piège est perdante dans tous les cas...

Continuer l'article

France: Après la troisième attaque djihadiste

par Guy Millière  •  7 août 2016

  • Les gouvernements successifs ont construit un piège; les Français, qui sont en lui, ne savent comment s'en échapper. La situation est plus grave que beaucoup imaginent. Des zones entières du pays sont sous le contrôle de gangs et d'imams radicaux.

  • Le Premier ministre Manuel Valls a répété ce qu'il a déjà dit il y a dix-huit mois: « La France est en guerre ». Il a nommé un ennemi, « l'islamisme radical », mais il n'a pas tardé à ajouter que « l'islamisme radical » n'a « rien à voir avec l'Islam ». Il a ensuite répété ce qu'il a souligné à maintes reprises: les Français devront s'habituer à vivre avec « la violence et les attaques terroristes ».

L'armée française à la limite de sa capacité d'action: elle patrouille dans les rues, et elle est activement présente en Afrique et au Moyen-Orient. Patrouille de l'opération Sentinelle devant une école juive de Strasbourg, février 2015. (Source de l'image: Claude Truong-Ngoc/Wikimedia Commons)

Nice, 14 Juillet 2016. Fête nationale. La soirée se terminait. Alors que la foule venue regarder les feux d'artifice commençait à se disperser, un camion de dix-neuf tonnes, est venue faucher ceux qui se trouvaient sur son passage. Dix minutes et 84 morts plus tard, le conducteur a été abattu. Des dizaines de personnes ont été blessées, beaucoup resteront mutilées. Des survivants hébétés ont couru dans les rues de la ville pendant des heures.

Continuer l'article

Terrorisme islamiste : le déni européen

par Yves Mamou  •  5 août 2016

  • Les Européens ont délégué à l'Etat le monopole de la violence contre les criminels. Mais en France et en Allemagne, ces mêmes Européens découvrent progressivement qu'ils sont victimes d'une sorte de « malentendu ». Leur Etat, celui à qui ils ont délégué le pouvoir de violence légale, ne veut pas d'une guerre avec les citoyens ou les résidents islamistes. Pire, l'Etat donne le sentiment d'avoir peur de ses citoyens musulmans.

  • « Le concept d'Etat de droit signifie que le citoyen est protégé de l'arbitraire de l'Etat... Actuellement, l'Etat de droit protège les terroristes avant tout ». — Yves Michaud, auteur et philosophe.

Pour la BBC en Grande - Bretagne: « un migrant syrien meurt dans une explosion allemande .»

Si un groupe de terroristes juifs ou chrétiens perpétrait en Arabie Saoudite, en Egypte ou en Algérie, les mêmes attaques au couteau, à la voiture bélier ou à la kalachnikov que les Français et les Allemands subissent en ce moment, quelle serait la réaction de la population locale ? Elle n'est pas difficile à deviner. Des milliers, voire des centaines de milliers de musulmans enragés descendraient dans la rue tuer, éviscérer, abattre le premier juif ou chrétien qu'ils rencontreraient. En moins de 24 heures plus aucune église ou synagogue ne serait en mesure d'ouvrir ses portes : elles auraient été réduites en cendres.

Il ne s'agit pas là de stigmatiser, mais d'expliquer ce que les terroristes recherchent. Gilles Képel professeur à l'Institut d'études politiques de Paris et spécialiste de l'islam et du monde arabe contemporain, explique que l'Etat islamique n'a qu'un seul souhait :

Continuer l'article

Allemagne : « les Portes resteront Ouvertes à l'Immigration »

par Soeren Kern  •  4 août 2016

  • La chancelière Merkel a reconnu publiquement que les Allemands sont inquiets pour leur sécurité personnelle: « Nous faisons tout ce qui est humainement possible pour assurer la sécurité en Allemagne », a­-t-elle indiqué. Mais elle a ajouté: « l'anxiété et la peur ne peuvent pas guider nos décisions politiques ».

  • La chancelière ne déviera pas de sa ligne de conduite. Qu'elle assortit d'un refrain devenu classique : « Nous devons mener une analyse exhaustive ». — Thomas Vitzthum, rédacteur en chef politique de Die Welt.

  • « Le pays est divisé, les citoyens profondément inquiets ? « Nous allons surmonter ça ! » Les agressions sexuelles sur les femmes dans les piscines et dans les festivals? « Nous allons surmonter ça ! » Les attaques terroristes par des islamistes en Allemagne? « Nous allons surmonter ça » ! Frustration et apathie politique en hausse au sein de la population ? « Nous allons surmonter ça » ! Mais qui est ce «nous» ? ... Pas un mot aux citoyens qui pendant un an ont dû affronter une invasion de réfugiés. Pas un mot en direction des collectivités locales incapables de faire face aux dépenses dues à l'obligation de loger les demandeurs d'asile ". — Editorial dans le journal, Junge Freiheit.

La chancelière Angela Merkel (gauche) a rejeté toute critique sur l'accueil qu'elle a prodigué à un million de migrants musulmans en 2015. « Nous nous trouvons face à un défi historique et nous allons l'affronter. Nous pouvons le faire... L'anxiété et la peur ne doivent pas guider notre politique » a-t-elle déclaré le 28 juillet, à l'occasion d'une conférence de presse. Elle a ajouté, « je ne peux promettre que nous n'aurons pas à affronter une autre vague massive de réfugiés ».

La chancelière Angela Merkel a tenu pour nulles et non avenues les critiques nées de sa décision d'ouvrir les portes de l'Allemagne à plus d'un million de migrants, principalement musulmans, l'an dernier.

A l'occasion de sa traditionnelle conférence de presse estivale à Berlin, le 28 Juillet, Angela Merkel, provocante, a ignoré les critiques concernant sa politique migratoire, a réaffirmé le maintien de sa politique de portes ouvertes. Elle a aussi rejeté toute responsabilité concernant la récente vague d'attentats.

L'Allemagne a été secouée par une attaque à la hache dans un train à Würzburg, neuf personnes tuées à coups de révolver à Munich, une attaque à la machette à Reutlingen et l'explosion d'un kamikaze à Ansbach - le tout en une semaine.

Ces attentats qui ont tué 13 personnes ont tous été commis par des musulmans : trois demandeurs d'asile et Allemand d'origine iranienne qui affichait sa haine des Arabes et des Turcs.

Continuer l'article

En Europe, l'Islamisme a pris son Essor sur fond de Laïcité

par Giulio Meotti  •  3 août 2016

  • En France, le gouvernement socialiste a imposé à chaque établissement scolaire une « charte de la laïcité », bannissant ainsi le christianisme du système éducatif. Les municipalités disposent déjà d'un formulaire d'inscription pour les élèves ou les mentions « père » et « mère » ont été remplacées par « parent 1 » et « parent 2 ». C'est la « Novlangue » décrite par George Orwell.

  • Après deux grandes attaques terroristes en 2015, la France, plutôt que de promouvoir un « djihad » culturel fondé sur les valeurs occidentales, a répondu à l'intégrisme islamique avec une ridicule « Journée de la Laïcité » qui sera célébrée tous les 9 décembre.

  • Cette laïcité étroite a également empêché la France de porter secours aux chrétiens d'Orient victimes de l'oppression islamiste.

  • A Amsterdam, l'église Oude Kerk du 13ème siècle est inoccupée, sert de lieu d'exposition et peut être louée pour des dîners de gala. En face, « Sexyland » propose des « spectacles de b*...se » live, un comptoir de vente de drogues et un « supermarché érotique » spécialisé dans les sextoys. Pour sept euros, on peut également visiter l'église.

Le symbole de cet Euro-laïcité est Oude Kerk. Cette église du 13ème siècle, l'une des plus célèbres d'Amsterdam, ne sert plus aujourd'hui qu'à des expositions et peut être louée pour des dîners de gala. En face, « Sexyland », offre des spectacles de « B..se en direct », un commerce de drogues et un supermarché de sextoys. Pour sept euros, on peut aussi visiter l'église. Image source: Wikimedia Commons)

En Octobre 2000, sous le beau soleil de Nice (France), 105 délégués représentant les Etats membres de l'Union européenne se sont réunis en Convention pour rédiger la Charte des droits fondamentaux du Union européenne.

Rédigé sous la présidence de Valéry Giscard d'Estaing, ancien président de la république française, le document final se réfère aux seuls « héritages culturels, religieux et humanistes de l'Europe ». Le Parlement européen a refusé d'inclure, sur proposition des eurodéputés démocrates -chrétiens et du Pape Jean-Paul II, une référence explicite aux « racines judéo-chrétiennes» de l'Europe.

Cette Charte de 75.000 mots a éradiqué toute référence au christianisme. Depuis, un vent de laïcité agressive a soufflé sur toutes les politiques de l'UE. Le Cour européenne des droits de l'homme, a ainsi exigé le retrait des crucifix de toutes les salles de classe : ils auraient représenté une menace pour la démocratie.

Continuer l'article

Les Allemands s'interrogent : doivent-ils user de la force contre les djihadistes ?

par Soeren Kern  •  31 juillet 2016

  • « Je suis un soldat du Califat et je vais mourir en martyr en Allemagne... J'ai vécu parmi vous, habité vos maisons. Et je planifie cette opération sur votre territoire. Je vous frapperai à domicile et dans les rues... je vous frapperai avec ce couteau et, si Allah le permet, je trancherai votre tête avec cette hache » — assaillant à la hache en Allemagne ; vidéo de l'Etat islamique.

  • « Künast ne devrait pas regarder autant de mauvais films. Qui peut croire que la police, attaquée à la hache et au couteau, n'aura d'autre but que de désarmer l'agresseur ? Il faut être naïf et stupide. Si les policiers estiment leur vie en danger, ils ne répondront pas par une prise de Kung Fu. L'agresseur sera tué et malheureusement, cela ne changera pas ». — Rainer Wendt, président du Syndicat de la police allemande.

  • La police criminelle de Bavière a lancé une enquête interne pour déterminer si la police est autorisée à tuer un djihadiste.

Gauche : le demandeur d'asile afghan âgé de 17 ans qui a gravement blessé cinq personnes dans un train en Allemagne, aux cris de « Allah ou Akbar », a été mis en scène dans une vidéo de l'Etat islamique ou on le voit clamer « Au nom d'Allah, je suis un soldat du Califat et je m'apprête à lancer une opération martyr en Allemagne... Je vous abattrai dans vos maisons et dans vos rues ». Droite : le corps de l'agresseur est évacué. Il a été abattu par la police qu'il chargeait la hache à la main.

Un, demandeur d'asile afghan âgé de 17 ans, brandissant une hache et criant « Allahu Akbar » (« Allah est le plus grand ») a gravement blessé cinq passagers d'un train à Wurtzbourg, Bavière. Il a été abattu par des policiers au moment où il les chargeait, hache brandie à la main.

Arrivé en Allemagne en juin 2015, l'adolescent a rempli un dossier de demande d'asile en tant qu' « enfant non accompagné ». Il a été placé en famille d'accueil en raison de sa « bonne intégration ».

Le ministre de l'intérieur bavarois, Joachim Herrmann, a déclaré que la police a trouvé un drapeau de l'Etat islamique peint à la main dans la chambre qu'il occupait dans un appartement d'Ochsenfurt. Ils ont également trouvé une lettre que le jeune homme a adressé à son père et qui disait : « Prie pour que je puisse me venger de ces infidèles. Prie que je puisse accéder au Paradis ».

Continuer l'article

Suède : l'Islam est-il Compatible avec la Démocratie ?
Partie I : L'islamisation de la Suède

par Ingrid Carlqvist  •  27 juillet 2016

  • Ce n'est pas un secret que la démocratie peut être retournée conte la démocratie.

  • Chacun commence à comprendre que le Suédois de Suède a commencé de disparaître. Dans de nombreux domaines, un nouvel Etat du Moyen-Orient prend forme, peuplé de différents groupes d'immigrants (principalement musulmans) occupés à se faire la guerre entre eux, ainsi qu'aux Suédois.

  • Le Dr Peter Hammond, auteur de L'esclavage, le terrorisme et l'islam : racines historiques et menace contemporaine, explique que le but de l'islam n'est pas de convertir le monde, mais d'instaurer la charia partout dans le monde.

  • Aucun pays dominé par l'islam ne peut être considéré comme une démocratie fondée sur la liberté d'expression et l'égalité en droit de chacun.

L'establishment ferme les yeux sur les problèmes que pose une population musulmane en croissance rapide, mais le malaise des Suédois ordinaires lui, va croissant. Au point que le Premier ministre Stefan Löfven (à droite), ne semble plus très bien savoir sur quel pied danser. A gauche, une émeute en banlieue de Stockholm en décembre 2014.

En 1930, date du dernier recensement ou les citoyens ont été invités à exprimer leurs croyances religieuses, la Suède comptait 15 musulmans. A partir de 1975, la Suède a commencé de rompre avec son homogénéité ethnique. Elle est devenue un espace multiculturel et multi-religieux ou le nombre de musulmans a explosé. Aujourd'hui, un million de sunnites, chiites et Ahmadiyya en provenance des quatre coins du monde, couvrent progressivement le territoire suédois de mosquées.

Personne en Suède ne semble avoir posé la seule question qui compte pour l'avenir de la Suède : l'islam est-il compatible avec la démocratie ?

L'establishment suédois n'a pas compris que l'islam est plus qu'une religion privée, et qu'il rejette toutes les questions sur l'islam au nom de la liberté de religion qui règne en Suède.

Continuer l'article

Allemagne : Le Terrifiant Pouvoir des Interprètes Musulmans

par Stefan Frank  •  26 juillet 2016

  • « Tout ce que je vous ai dit était vrai. ... Mais l'interprète m'a affirmé qu'une femme fidèle ne doit pas prononcer des mots comme sexe et viol. Ça serait déshonorer mon mari et notre famille. Elle a également dit qu'être allée à la police avait fait de moi une blasphématrice. Aucune femme ne doit signaler son propre mari. Le mari doit être honoré ». — "Sali," note laissée à Alexander Stevens, son avocat, avant un présumé suicide.

  • « Je sais que des témoignages font état de pressions exercées par les interprètes sur les chrétiens en route pour le commissariat ou même avant : si vous déposez plainte, vous pouvez faire une croix sur votre demande d'asile. J'ai souvent remarqué qu'à la suite de ces menaces, les plaintes étaient retirées ». — Paulus Kurt, Comité central des chrétiens d'Orient en Allemagne.

  • « Les interprètes ne sont ni des employés de l'Agence fédérale, ni liés par un quelconque serment au système judiciaire de la République fédérale d'Allemagne. Néanmoins, la demande d'asile est laissée uniquement à l'appréciation de ces interprètes... Il nous semble qu'un tel processus de prise de décision, pratiqué qui plus est à grande échelle, ne peut être défini comme une procédure régulière ». — Lettre ouverte des employés de l'Agence fédérale allemande pour les migrations et les réfugiés.

Hassan (gauche), un réfugié yézidi en Allemagne menacé par des musulmans, raconte à un journaliste de la télévision publique allemande comment un interprète salarié par le gouvernement a transformé délibérément ses propos et a pris le parti de ses agresseurs. (Image source : capture d'écran de Bayerischer Rundfunk)

Alexander Stevens est avocat dans un cabinet de Munich spécialisé dans les délits sexuels. Dans un livre qu'il a récemment publié, Sex vor Gericht (« Sexe au tribunal »), il a décrit les cas étranges et choquants auxquels il lui a été donné d'assister. L'un de ces cas en particulier, pose une question difficile : que faire quand des interprètes qui travaillent pour la police et les tribunaux mentent et manipulent ? Comme personne ne contrôle leur travail, la malhonnêteté des interprètes passe généralement inaperçue. Stevens relate les effets dévastateurs qu'une traduction malhonnête a eu sur une jeune syrienne, Sali.

Continuer l'article

Que d'Erreurs Historiques Commises par les Arabes contre Israël !

par Fred Maroun  •  24 juillet 2016

  • Nous Arabes avons géré notre relation à Israël en dépit du bon sens ; le pire étant aujourd'hui la situation faite aux Palestiniens. La plus monumentale de nos erreurs a été de ne pas accepter le plan de partition de l'ONU en 1947.

  • Il ne faut pas déclarer la guerre si l'on n'est pas prêt à accepter les conséquences d'une éventuelle défaite.

  • Contrairement à nous, les juifs n'enferment pas les arabes dans des camps.

  • La Jordanie n'a intégré qu'une partie des réfugiés. Nous aurions pu saisir l'occasion de prouver au monde que les arabes sont un grand et noble peuple. Au lieu de cela, nous prouvons – et continuons de prouver – que les haines qui nous divisent, et celle que nous portons aux juifs, sont plus fortes que n'importe quel concept de prétendue solidarité arabe.

En mai 1948, Azzam Pacha, Secrétaire général de la Ligue arabe, a rejeté la partition et annoncé « une guerre d'extermination, un massacre mémorable, qu'on comparera plus tard aux massacres perpétrés par les mongols ou contre les croisés ».

Ce texte est le premier d'une série de deux articles. La deuxième partie étudiera en détail comment nous, les Arabes, pourrions agir différemment.

La relation que le monde arabe entretient avec Israël se caractérise par un patchwork de situations qui vont de l'hostilité à la paix froide en passant par une coopération limitée, le calme et la violence. Nous Arabes, avons géré notre relation à Israël en dépit du bon sens ; le pire étant la situation faite aujourd'hui aux Palestiniens.

La faute originelle

La première de nos erreurs a duré des siècles, et a été commise bien avant la déclaration d'indépendance de l'Etat d'Israël en mai 1948. Nous avons refusé de traiter les Juifs en égaux.

Continuer l'article